Advienne qui sauvera

Picture: 
Body: 

Dans la parabole des vierges folles et des vierges sensées, il faut attendre le fiancé avec des lampes allumées. Etre lumière dans la nuit pour l’accueillir, lui qu’on attend et qu’on espère.

L’Avent, ce temps d’attente, ce temps d’espérance est un temps marqué par la lumière, les petites, les grandes, celles des grands magasins et des devantures qui attirent le client plein d’étoiles dans les yeux.
Bien sûr, petits et grands, nous attendons tous le moment où l’on déballe les cadeaux au pied du sapin. Parfois les étoiles dans les yeux brillent quelques instants devant le cadeau tant désiré dans nos mains déballé ; parfois aussi les étoiles dans les yeux s’éteignent rapidement devant la déception ou simplement la lassitude, la fatigue et les excès de table.

Alors, faut-il que le temps de Noël meure dans les poubelles du Boxing day ou dans les jours gris où les employés municipaux sont chargés de démonter les lumières de la ville ? Si Noël est à ce prix-là, autant sauter directement de l’Halloween à la Saint-Valentin sans passer par la case-crèche.

Comme parent, nous devons à l’égal des vierges sensées, tenir nos lumières allumées pour les choses qui ne passent pas. Ce temps de l’Avent est un temps privilégié pour nous interroger comme éducateur sur ce que nous voulons réellement transmettre d’important à nos enfants.

Le quotidien qui nous mange, les soucis qui nous dévorent, les déceptions des autres et de nous-mêmes sont autant de courant d’air qui éteignent nos petites lampes dans la nuit de la foi.

Mais les petites lampes que nous pouvons allumer dans les yeux de nos enfants sous le regard bienveillant du Sauveur qui vient, c’est la confiance dans les autres, c’est de ne pas nous laisser envahir par nos peurs et nos soucis, c’est souligner l’importance de l’amour dans nos vies envers notre conjoint , la saveur de l’amitié partagée, savoir aussi l’importance du pardon à recevoir et à donner, l’entraide entre les personnes qui nous entourent et bien d’autres choses encore à feuilleter dans l’Evangile et dans la Vie.

En ce temps qui vient pour qu’advienne l’Amour, allumons nos petites lampes de l’Espérance pour que nos enfants nous voient comme des porteurs de lumières.

Raphaël Pinet