Améliorer notre manière de prêcher par les expériences des autres

Picture: 
Dominican Family in Kenya
Body: 

A l’occasion de la visite canonique du vicariat provincial de l’Afrique de l’Est (du 11 au 15 décembre 2016), le Maître de l’Ordre a rencontré la Famille Dominicaine du Kenya, le lundi 12 décembre 2016. Frères, moniales, soeurs apostoliques, laïcs et jeunesse dominicaine se sont retrouvés au monastère Corpus Christi des moniales dominicaines à Karen, Nairobi pour la célébration eucharistique présidée par le frère Bruno Cadoré, et pour le partage de leurs expériences de prédication. Mr. Jean-Claude Loba Mkole, de la Fraternité laïque sainte Catherine de Sienne de Nairobi, résume pour nous l’entretien du Maître de l’Ordre.

Après avoir écouté les expériences des différentes branches de la Famille dominicaine au Kenya, le frère Bruno a livré une parole d’encourage sur les points suivants :

Soutenir la mission d'évangélisation de l’Eglise

L'évangélisation est la mission de l'Église. En d'autres termes, l'Église est appelée à évangéliser. De même, les Dominicains sont appelés à soutenir - par la prédication - l'Église dans sa mission d'évangélisation. Les Dominicains devraient aider l'Église à comprendre ce qu'elle est et à devenir ce qu'elle est par l'évangélisation. Dans le contexte du monde d'aujourd'hui, évangéliser implique manifester la miséricorde et la compassion en étant plus sensible aux besoins des voisins et surtout des moins privilégiés. Certaines situations de misère appellent à plus de justice et comme Dominicains nous sommes appelés à nous impliquer dans des actions pour la justice et la paix.

Les manières dominicaines de prêcher

La famille dominicaine a des branches différentes et des personnalités différentes. La manière dont une moniale, un frère, une soeur dominicaine, un laïc ou un jeune prêche est différente car, chaque personne prêche selon son état de vie. Toutes les manières de prêcher sont évidemment importantes et complémentaires. Par exemple, par le biais de son témoignage dans un monde laïc, les laïcs et les jeunes étendent la prédication dans les milieux où les moniales, les frères ou les soeurs ne peuvent atteindre, tandis que les moniales, par exemple, maintiennent la prédication par des prières incessantes. Au demeurant, la manière dominicaine de prêcher dérive de l'Esprit de miséricorde et de compassion comme saint Dominique nous l'avait montré; cela est en même temps une école de miséricorde et de compassion où les Dominicains apprennent à pratiquer les vertus chrétiennes.

Améliorer la manière dominicaine de prêcher

Lorsque des membres des différentes branches de la Famille dominicaine se rencontrent et partagent leurs expériences de prédication, chacun a la possibilité d'améliorer sa propre manière de prêcher par la manière des autres. Chaque dominicain a été impressionné par les rapports partagés par les représentants d'autres branches dominicaines et cela a été une motivation et un encouragement pour chacun d'améliorer sa façon de prêcher à la lumière de ce que font les autres. Par ailleurs, le Congrès pour la mission de l’Ordre qui aura lieu à Rome en janvier 2017, à l’occasion de la clôture du jubilé des 800 ans de la confirmation de l’Ordre des Prêcheurs, qui réunira environ 500 délégués du monde entier, sera un lieu d'exploration des moyens plus appropriés pour mener à bien notre mission de prédication dans le monde d'aujourd'hui.

Apostolat dominicain particulier et apostolat de la famille dominicaine

Lorsque deux ou trois Dominicains prêchent, ils représentent toute la Famille dominicaine et toute la Famille dominicaine prêche avec eux. Aucune communauté, si petite soit-elle, ne devrait considérer ses activités de prédication isolées de toute la Famille. Ce que nous sommes et faisons individuellement ou en groupe fait partie intégrante de la Famille.

Mr. Jean-Claude Loba Mkole, op.