Bénédiction de la maison « Foyer du Monde »

Picture: 
Bénédiction de la maison « Foyer du Monde »
Body: 

Le 26 avril dernier, c’était la fête de Notre-Dame du Bon Conseil, patronne de la maison des Soeurs Dominicaines de la Trinité de Montréal. Ce sont elles qui ont cédé gracieusement leur maison aux frères pour la réalisation du projet « Foyer du monde », une maison d’accueil pour les réfugiés. En début de soirée, une quarantaine de soeurs, de frères et de laïcs de la grande famille dominicaine se sont rassemblés dans cette maison pour une bénédiction « solennelle » du projet. Le Maître de l’Ordre, le frère Bruno Cadore, a présidé la célébration. Il était accompagné du frère Vivian Boland, son assistant à Santa Sabina. Tous les participants étaient d’une manière ou d’une autre liés à « Foyer du monde », comme promoteurs, administrateurs, collaborateurs bénévoles et rémunérés, ou généreux donateurs. « Foyer du monde » est vraiment une oeuvre de collaboration dominicaine au service de la prédication de la miséricorde.

Le président de l’association, monsieur Benoit Bleau, a assuré l’animation de la soirée. Après une brève présentation des participants par le frère André Descôteaux, prieur provincial des dominicains du Canada, une toile originale représentant l’arbre de la famille dominicaine a été dévoilée pour le plus grand enchantement de l’assemblée. Ensuite deux des promoteurs de « Foyer du monde », le frère Yvon Pomerleau et madame Christine Husson, ont relaté les débuts du projet, en soulignant l’apport de chacune des branches de la famille dominicaine. Différentes étapes ont été parcourues depuis le choix du nom « Foyer du monde », l’incorporation civile, l’assemblée générale de fondation, l’élection du conseil d’administration et du conseil exécutif, le comité de gestion, le recrutement de la directrice Anick Raymond-Panet, les contacts avec des partenaires ecclésiaux … jusqu’aux transformations du bâtiment pour le rendre apte à l’accueil de familles. Soeur Raymonde Dussault, prieure générale des Dominicaines de la Trinité, a lu cette parole forte du pape François qui l’a interpellée :

Les couvents vides ne sont pas à nous, ils appartiennent à la chair du Christ que sont les réfugiés

Un chant de Taizé « Ubi caritas et amor, Deus ibi est » a prolongé ce message. A suivi la lecture de l’évangile de Matthieu sur le jugement dernier : « j’étais un étranger et vous m’avez accueilli ». Ce texte a été commenté magistralement par notre frère Bruno, maître de l’Ordre, en nous rappelant trois dimensions de notre mission dominicaine liées à l’hospitalité, la compassion et la politique. Des intentions de prière de circonstance ont été formulées par les participants, intercalées par le chant « Laudate omnes gentes ». Un chant de Gilles Vigneault, Mon pays, est venu nous rappeler notre tradition et devoir d’hospitalité :

 
De mon grand pays solitaire, je crie avant que de me taire
A tous les hommes de la terre, ma maison c’est votre maison.
Entre mes quatre murs de glace, je mets mon temps et mon espace
A préparer le feu, la place, pour les humains de l’horizon
Et les humains sont de ma race
 
 
 
Le Maître de l’Ordre a ensuite béni les participants. Ceux-ci ont étendu cette bénédiction à tous les lieux de la maison en faisant une visite par groupes de tout l’espace de ce nouveau « Foyer du monde ». Le partage d’un verre et d’un repas a clôturé cette rencontre festive.

L’accueil des premiers réfugiés est prévu au cours du mois de mai. La maison sera ouverte à tous nos frères et soeurs venus de loin dans la recherche d’un pays d’accueil. Priorité sera donnée aux familles! Que le Seigneur bénisse « Foyer du monde »!

Autres photos de Thierry Husson.

Yvon Pomerleau, o.p.

 

(19 mai 2017)