Cantus Selecti OP - Une sélection de cinquante hymnes dominicains

Picture: 
Cantus Selecti OP
Body: 

En cette année du Jubilé de l’Ordre des Prêcheurs, je suis heureux de présenter cette publication d’une sélection de cinquante hymnes particulièrement chers à la tradition de l’Ordre. Je remercie très vivement la Commission internationale de liturgie de l’Ordre d’avoir préparé avec tant de soin cette édition.

Peu de temps après sa confirmation (1216), l’Ordre a bénéficié de la décision d’Humbert de Romans, alors Maître de l’Ordre, de promouvoir l’établissement d’une liturgie commune à tout l’Ordre (1254). Ainsi était affirmé un trait fondamental de la vocation de l’Ordre : enraciner sa mission de prédication dans une riche vie chorale, contemplative et liturgique. Depuis ce temps, la célébration, l’écoute et l’étude de la Parole de Dieu portent et alimentent ensemble la prédication de cette Parole. Cette attention du Maître de l’Ordre Humbert de Romans manifestait, à mes yeux, deux éléments constitutifs de la « sainte prédication » que Dominique avait voulu mettre au service de l’Eglise. D’une part, cet enracinement dans la prière liturgique était essentiel pour l’unité de la vie de chaque frère et des communautés. D’autre part, voué à la prédication itinérante, à la suite de Jésus Prêcheur, il convenait de donner aux frères les conditions de l’unité entre toutes les communautés.

Fidèles à cette intuition, depuis huit siècles, les frères et les sœurs aiment à chan- ter l’office divin, non seulement pour honorer leur engagement à la prière commune et chorale régulière, mais aussi comme l’une des modalités de leur prédication, et de la prédication mutuelle qu’ils s’adressent mutuellement à travers cette prière. Jus- qu’au Concile Vatican II, la liturgie dans l’Ordre, comme dans l’ensemble de l’Eglise catholique latine, était chantée en latin. Au fil des siècles, s’est ainsi constitué un pa- trimoine exceptionnel d’expression de la foi, de réception de la Parole, de « conver- sation » avec Dieu. Chaque tradition spirituelle a apporté sa contribution spécifique à ce patrimoine, et les hymnes qui sont ici présenté, sans prétention d’exhaustivité, veulent en être l’illustration.

Ces musiques et ces textes ne sont pas des « témoins du passé » qui inviteraient à un retour nostalgique à des temps révolus. En effet, si, depuis le Concile Vatican II la liturgie dans l’Ordre est célébrée le plus souvent dans la langue du pays, les frères et les sœurs aiment à introduire dans leur célébration l’uns ou l’autre de ces prières. Ils veulent ainsi faire dialoguer les âges dans leur prière aujourd’hui, manifestant tout ce que la sagesse, l’intelligence théologique, la quête de vérité et l’aspiration à la beauté de nos anciens peuvent apporter à la prière d’aujourd’hui et stimuler la créativité en matière de prière et de chant liturgique, indispensable aujourd’hui comme hier pour un renouveau de l’évangélisation. Puiser à la source, pour s’engager vers l’avenir avec fidélité, joie et créativité : n’est-ce pas le propos même de la célébration d’un Jubilé ? Le recueil qui vous est présenté prend sa part dans cette célébration.

frère Bruno Cadoré, op
Maitre de l’Ordre des Precheurs 
 

Le livre est maintenant disponible sur le site.

 

(19 février 2017)