Couvent de Sainte Sabine sur la colline de l’Aventin: Son patrimoine, son histoire Artistique et Architecturale

Picture: 
Couvent de Sainte Sabine sur la colline de l’Aventin: Son patrimoine, son histoire Artistique et Architecturale
Body: 

Le 22 Décembre 1216, le Pape Honorius III approuva la Bulle de Confirmation de l’Ordre des Frères Prêcheurs, reconnaissant universellement un projet d’évangélisation dont le frère Espagnol Dominique de Guzman était à l’origine. Huit siècles d’une histoire humaine et spirituelle intense se sont déroulés depuis la fondation de l’Ordre.

« Cette année de célébration du huit-centième anniversaire de l'Ordre des Prêcheurs appelle à puiser dans la force des racines d'une intuition fondatrice l’audace de regarder avec détermination et enthousiasme vers le futur », nous rappelle le fr Bruno Cadoré.  

Le Couvent de Sainte Sabine sur la colline de l’Aventin est le premier domicile des dominicains à Rome et celle de l’actuelle  Curie Généralice de l’Ordre. Des œuvres d’art y sont préservées, illustrant les racines de la vie et de la mission de l’Ordre, elles conservent la trace de St. Dominique et de ses premiers frères et sœurs.

Le volume “Couvent de Sainte Sabine sur la colline de l’Aventin: Son patrimoine, son Histoire Artistique et Architecturale ” est le résultat de recherches sur les origines du Couvent de Sainte Sabine et de l’Ordre.  Il vise à célébrer cette importante figure en présentant son héritage historique et artistique.  

Ce livre a été réalisé grâce à une méthodologie qui met en relation l’étude archéologique du monument architectural,  la documentation d’archives et les sources textuelles et iconographiques. Il présente aussi pour la première fois un patrimoine hétérogène sous forme d’œuvres d’art significatives pourtant mal connues ou parfois jamais répertoriées. 

Il présente aussi une vue panoramique des dominicains dans les contextes historiques et sociaux d’époques différentes, de l’origine des Ordres mendiants aux instances de la Réforme, du début de l’Etat Pontifical au retour des Prêcheurs à Sainte Sabine dans un processus systématique de réforme de l’Ordre à travers la mémoire et l’histoire.

Dans son introduction au livre, le fr Bruno partage avec nous ses pensées sur le lien entre le Couvent de Sainte Sabine et l’Ordre :  

Depuis le début du treizième siècle en effet, l'histoire de ce couvent de Sainte Sabine est intimement liée à celle de l'Ordre des Prêcheurs. Il est ainsi devenu comme la maison commune de la famille des filles et des fils de saint Dominique.

La beauté et la diversité de ce patrimoine artistique a accompagné, porte et enrichi, la prière, l'étude et le travail d'organisation de la mission mené par les frères de ce couvent. C'est une chance d'habiter un couvent ainsi enrichi d'un tel patrimoine. A ce titre, visiter Sainte Sabine, c'est un peu visiter l'histoire de l'Ordre, vivre aujourd'hui dans les murs où vécurent ceux qui nous ont précédés et transmis l'Ordre, découvrir combien l’art fut essentiel pour eux.

Mais en raison de leur beauté et de leur créativité, de leur diversité et des traces de l'histoire de l'Ordre qu'ils portent, ces œuvres constituent plus qu'un patrimoine. Ils établissent vraiment ce couvent comme la "demeure" de l'Ordre, c'est-à-dire comme un lieu où l'histoire est recueillie et transmise, et comme lieu à partir duquel l'Ordre est envoyé vers le monde pour déployer, aujourd'hui et demain.

En ce sens, faire l'inventaire d'un patrimoine, architecturale iconographique, c'est prendre davantage conscience de la responsabilité que signifie le fait de recevoir un héritage. Et le patrimoine de Sainte Sabine rappelle que la responsabilité la prédication est de trouver les chemins ou les paroles humaines s'effacent pour laisser entendre un message qui, toujours, les dépasse.

Le livre a été réalisé par une équipe d’experts dirigée par Manuela Gianandrea, Mauela  Annibali et Laura Barton. Ce sont des chercheuses Italiennes et des expertes historiques et de Sainte Sabine.  

Le travail de recherche a été effectué avec la collaboration et le soutien du Maître de l’Ordre, le fr Bruno Cadoré, des frères Francesco M. Ricci, Orlando Rueda Acevedo, Dominic Izzo, Gaspar Roja Sigaya, Hilario Provecho, et de toute la communauté de Sainte Sabine.

Publié en Italien, le livre a été et présenté au public le 15 mai 2017, à la Basilique de Sainte Sabine à Rome, en présence de représentants officiels de la ville et de l’Etat. Plusieurs copies sont disponibles au magasin du Couvent de Sainte Sabine où, si vous êtes intéressés, vous pouvez contacter Sr Lucy, OP (e-mail : ufficio.libri@cura.op.org).

 

(22 mai 2017)