D'un frère dominicain en Irak: Lettre ouverte à la conscience du monde et à chaque porteur de responsabilité envers l'humanité

Picture: 
A Church in Iraq
Body: 

La paix du Christ soit avec vous,

Le livre de la Genèse au chapitre septième nous raconte le déluge et comment cette catastrophe naturelle a presque exterminé les habitants de la terre.  Bien sûr, nous sommes très loin de l'évènement et nous ne pouvons pas imaginer l'émotion des habitants de la planète à l'époque. Cette immense nuit de déluge était, peut-être, semblable à l'ouragan Katarina en 2005 qui a fait beaucoup de dégâts matériels et humains.  Mais, malheureusement quand la catastrophe vient des projets politiques barbares, le résultat ne put être que pire. Aujourd'hui, la vallée de Ninive est vidée de ses habitants. Les chrétiens ont été chassés de leurs terres natales sans raison et sans pitié.  L'appartenance religieuse, depuis la chute du régime en 2003, nous coûte cher en Irak.  Le fait d'être chrétien en Irak signifie d'être un jouet entre les mains des pays dominants ou plutôt, signifie aujourd'hui d'être aussi sous les dents des politiciens. Quelle barbarie inqualifiable permet de déplacer et d'arracher les chrétiens d'Irak de leur origine !

Face à cette catastrophe inhumaine, face à ce projet de déracinement sauvage, je vous propose trois solutions raisonnables:

1.       Une opération de sauvetage immédiate et rapide.  Il s'agit d'acheter des immeubles sur place et de commencer à loger et à abriter les exilés.  L'argent arrive de partout et il faut faire un projet avec.

2.      Une opération militaire de la part de la communauté internationale pour libérer la ville de Mossoul et la vallée de Ninive.

3.      Ouvrir la porte pour une immigration massive, c'est une solution pour sauver ceux qui restent de nos fidèles.  Sinon, qu’arrivera-t-il des petites minorités en ce moment dramatique ?

Votre frère en Jésus Christ

fr Majid o.p.

 

(14 aout 2014)