Ecoles de Prédication: L’expérience de la Nouvelle Zélande

Picture: 
Body: 

Au cours de la visite Canonique en Nouvelle Zélande, durant la première semaine du mois de juin,  deux expériences m’ont impressionné : “Le Lieu de la Paix” (The Peace Place -TPP)  et “La Prédication des Laïcs”.

“Le Lieu de la Paix”: “The Peace Place” (TPP)

En Nouvelle Zélande, il n’y a que 4 frères.  Trois frères vivent à Auckland (Dans le Nord de l’Ile) et un vit à Dunedin (dans le Sud de l’Ile).  A Auckland, les frères vivent dans le centre-ville, dans un appartement au septième étage. Ils disposent aussi au rez-de-chaussée d’une grande pièce appelée “The Peace Place”. Cet endroit est très bien situé et il est en train de devenir un lieu de rencontre très fréquenté. Les frères disent que le TPP est un carrefour d’interconnexion entre  les gens qui travaillent pour la Paix.   

La situation du TPP est idéale : au cœur de la ville d’Auckland où les frères vivent.  C’est un lieu à la croisée des chemins, pour tous ceux qui désirent entrer, boire un café ou parler avec quelqu’un. Une partie du TPP est loué aux bureaux de Pax Christi, un groupe Néo-zélandais qui rassemble les activistes pour la Paix. Il sert aussi de lieu de réunion pour la fraternité laïque dominicaine qui se réunit régulièrement pour méditer et projeter des vidéos sur le thème de l’environnement. 

Prédication des Laïcs:

En Nouvelle Zélande, on peut dire qu’il y a un véritable mouvement d’habilitation des laïcs. Toutes les semaines, dans la crypte de la paroisse, se déroulent “des Messes Partagées” où des laïcs préparent la liturgie et prêchent même à tour de rôle. Les fraternités laïques font des efforts considérables depuis déjà plusieurs années pour avoir des programmes de formation. Une équipe de prédication, composée d’un frère, d’une sœur et d’un laïc dominicain, parcourait le pays pour prêcher et former des laïcs.   

Les congrégations des sœurs dominicaines de Nouvelle Zélande ont eu aussi un rôle important et ont valorisé les laïcs grâce à leurs programmes de formation et à l’animation de fraternités laïques.  Les sœurs, conjointement avec les laïcs,  tissent des liens aussi avec la tribu Maori et favorisent les échanges entre cette dernière et les fidèles catholiques. Les efforts des dominicains pour aller au-delà des sentiers battus sont  très impressionnants.  

Chapitre Général de Trogir 2013: Mandats de Mission

Le Chapitre Général de Rome en 2010 a attiré l’attention de l’Ordre sur la mission de prédication. Il a aussi souligné quelques thèmes à étudier et sur lesquels réfléchir. Le Chapitre Général avait demandé au Maître de l’Ordre et à tous les frères de mener des études et des réflexions sur des questions particulières de la vie et de la mission de l’Ordre. Le Conseil Général a décidé de privilégier des réflexions sur : les Écoles de Prédication, les Paroisses, les Peuples Autochtones, La Migration, le Dialogue Inter-religieux, l’Apostolat de l’Éducation, les Nouvelles façons de Prêcher, le Rosaire et les Pèlerinages,  les Centres Pastoraux en Ville et le Processus de Salamanca.

Au sujet des Écoles de Prédication, on trouve dans les Actes de Rome: “Nous recommandons que la Famille dominicaine de chaque entité établisse une école ou un atelier de prédication ouvert à tous ses membres, et à d’autres personnes encore, qui les rende capable d’être des prêcheurs de la Parole sous toutes ses formes : liturgiques ou non liturgiques, selon la vocation de chacun ”.  ACG Rome, # 149.

La Province de St. Albert a pris ses responsabilités et a écrit un bon document sur ce thème. Comment pouvons-nous former les jeunes pour participer à la mission de l’Ordre? Comment pouvons-nous aider les différentes branches de la Famille dominicaine à prêcher la Parole de façon efficace dans leur environnement?  Voilà des exemples de questions discutées dans les mandats de mission sur les Écoles de prédication.  

S.V.P consultez le site suivant et donnez vos commentaires  sur ce thème :
 
fr Prakash Lohale, OP – Socius pour la Vie Apostolique
(24 Juin 2013)