Elisabeth Leseur - un chemin unique de sainteté

Picture: 
Elisabeth Leseur - un chemin unique de sainteté
Body: 

Parmi les différentes causes traitées actuellement par la Postulation générale de l'Ordre, celle d'Elisabeth Leseur (16 octobre 1866 - 3 mai 1914) est particulière. Née d'une famille très chrétienne, son père était avocat à Paris. Elle était l'aînée de cinq enfants et, avec ses frères et sœurs, elle reçut une solide éducation chrétienne.

Le 31 juillet 1889 elle épouse Félix Leseur, le fils d'un procureur du Tribunal de Reims. Il était anticlérical et fréquentait assidûment les cercles politiques. Il a collaboré avec la République française de J. Reichenach et Le Siècle, et il a entretenu des relations avec des personnalités comme Marcellino Berthelot et Felice Le Dantec. Ayant perdu la foi dans sa jeunesse, il entraîna sa femme sur les chemins de l'incrédulité, mais il devait se conformer à ses croyances religieuses en certaines occasions.

À partir de 1907, une maladie oblige Elisabeth à mener une vie presque solitaire, à l'exception d'un pèlerinage à Lourdes en juin 1912. À partir de juillet 1913, la maladie et la souffrance deviennent sévères et elle décède le 3 mai 1914. Au cours de ces dernières années, qui étaient parmi les plus difficiles pour l'Église locale, elle témoigna d'une vision éclairée et active de la religion, centrée uniquement sur la prière, qui a inspiré toutes ses actions. En même temps, elle a montré que même une femme du monde, inspirée par la grâce, peut atteindre les hauteurs de la perfection chrétienne.

Après sa mort, son mari prit connaissance de son journal spirituel, et il en fut profondément impressionné. En 1915 il retourna à la foi catholique et il devint membre du tiers-Ordre de Saint Dominique. En septembre 1919 il entra au noviciat comme frère dominicain en prenant le nom de Maria-Alberto, et après avoir terminé ses études, il fut ordonné prêtre. C'est lui qui a œuvré  pour faire connaître la spiritualité d'Elisabeth, en publiant ses écrits.

Cliquez ici pour lire le texte intégral de l'article de Mme Jennifer MacNeil (États-Unis).  Elle y partage son expérience de sa rencontre avec la vie et la spiritualité de la Servante de Dieu, Elisabeth Leseur.

Nous aimerions encourager tous ceux qui ont été touchés par la vie d'Elisabeth ou ont eu une guérison physique ou spirituelle qu’ils souhaitent présenter, à contacter le bureau de la Postulation de l'Ordre.

Fra Llewellyn Muscat O.P.
Secrétaire général de la Postulation

 

(3 février 2017)