« iVénération » pour la première fois à Notre-Dame de Paris

Subtitle: 
Pour ses 800 ans, l’ordre des Prêcheurs allie modernité et Evangile
Picture: 
Body: 

Lors du 7 novembre, l'équipe Media des Dominicains avait fait jubiler les réseaux sociaux. Elle lance pour la première fois une iVénération en ligne pour le Triduum du 5/7 février à Paris.

Les Dominicains font prier les réseaux sociaux.

L’Ordre des Prêcheurs  célèbre à Paris, du 5 au 7 février 2016, son 800ème anniversaire. À cette occasion les Dominicains lancent, sur les réseaux sociaux, une « iVénération », qui permettra aux internautes du monde entier de s'associer à l’événement.

Déjà, des centaines de milliers de tweets, depuis trois mois, dans le monde entier. Pour le Maître de l'Ordre, le fr. Bruno Cadoré op, qui est à la tête des Dominicains, les « réseaux sociaux constituent la nouvelle porte à franchir pour aller à la rencontre des hommes d'aujourd'hui ». Cette porte numérique a été allègrement franchie le 7 novembre dernier, sur les réseaux sociaux : à l'occasion de l'ouverture du jubilé, des centaines de milliers de tweets ont été partagés, au point que cet événement est apparu parmi les TT (trending topics ou « sujets tendance ») dans plusieurs pays : USA, France, Pologne. Plus de 20 millions d’internautes ont ainsi été rejoins sur Facebook et Twitter. Une première pour un Ordre religieux.

Cette semaine, les Dominicains vont plus loin avec la « iVénération » à Notre Dame de Paris : samedi 6 février chacun pourra envoyer du monde entier des messages de prière qui seront déposés avec une bougie au pied du reliquaire de St Thomas d'Aquin. Les internautes pourront suivre la « iVénération » en vidéo : Twitter @OrdreDominicain #iVeneration Facebook Ordo praedicatorum

Plus encore, un événement de grande portée spirituelle et intellectuelle. Toujours samedi, la lecture des textes de grands prédicateurs dominicains (le P. Lacordaire et le P. Carré) fera à nouveau résonner les voûtes de la cathédrale, en présence de membres de l’Académie Française.


Dimanche, la célébration de clôture sera retransmise par KTO en présence de leurs éminences le cardinal André Vingt-Trois, archevêque de Paris, et le cardinal Dominik Duka, primat de Prague, ainsi que du Maître de l'Ordre des Dominicains.

800 ans et résolument modernes

Depuis 8 siècles les Dominicains s'illustrent par leur enracinement dans leur époque, avec laquelle ils ne cessent de partager la promesse d'un monde meilleur, plus fraternel et ouvert à la transcendance.

Les Dominicains ont toujours accompagné le monde dans ses évolutions les plus prometteuses : introduction  de la philosophie grecque et de la science au Moyen âge (Thomas d'Aquin, Albert le Grand), fondations de maisons d'études à Oxford et dans les grands centres universitaires européens, défense des indigènes et lutte contre l'esclavage avec Bartolomé de las Casas, renouveau des études de la Bible sur le terrain en Israël (fouilles archéologiques de l'École biblique de Jérusalem, découverte des manuscrits de Qumran), lancement de la messe télévisée en 1950 (le Jour du Seigneur, la plus ancienne émission de télévision encore en activité du monde). C'est jusqu'au Pape qui doit son habit blanc aux Dominicains !

Samedi 6 février de 15h à 18h iVénération

- Les reliques de S Thomas d'Aquin sont exposés samedi 6 février à la vénération des fidèles. Tous les internautes du monde entier peuvent s'associer à cette iVénération en envoyant leurs intentions de prière:

  • sur Twitter  @OrdreDominicain avec #iVeneration
  • sur Facebook, sur le page de l'Ordre Ordo
  • en envoyant un courriel sur iVeneration@dominicains.fr

 

(02 février 2016)