Je veux être du nombre

Subtitle: 
par Fr. Philippe Jaillot op
Picture: 
Je veux être du nombre
Body: 

Chaque année, au mois de septembre, le personnel du CFRT prend une journée pour faire quelques bilans et lancer les perspectives à venir. Un regard sur tout ce que nous accomplissons dans notre travail au service de l’Evangile par les moyens audio-visuels :  notre émission « Le Jour du Seigneur », sur France 2 ;  l’émission « Dieu m’est témoin », en lien avec les chaînes publiques pour les Outre-Mers ; « l’Esprit des Lettres » avec KTO ; des documentaires en co-production, diffusés sur diverses chaînes ; le Web qui vous permet de revoir nos émissions mais aussi de faire d’autres découvertes.

Cette journée de lancement avec tous mes collègues du CFRT pour ouvrir aussi des horizons ! Cette année, nous étions chez les Apprentis d’Auteuil, à Meudon où des jeunes, passés par des parcours parfois très difficiles, apprennent l’horticulture, la menuiserie et d’autres spécialités. C’est une belle œuvre ! A la fin de la journée, nous avons eu le privilège d’un concert par le chœur Gospel des Apprentis d’Auteuil : Family One. Ils sont quasiment professionnels ! Ils ont un talent et une audace pas possibles qui les emmène aux quatre coins de la terre… Ils chantent leur joie de croire et disent avec leur passion et leur virtuosité la louange de Dieu. J’ai été très impressionné et très ému.

Dans ce tour de chants, ils ont interprété le célèbre gospel : « O When the Saints… ». J’ai été frappé par ce chant pourtant connu, parce qu’ils l’ont commencé en scandant une des phrases du chant. En français, cela donne littéralement : « Je veux être du nombre ! » Dans le chant, il s’agit de faire partie du cortège des saints, ce à quoi nous sommes appelés : tout le monde désire le bonheur, mais les chrétiens reconnaissent que ce bonheur vient de Dieu, et s’appelle la sainteté. Et nous voulons être du nombre.

Mais j’ai gambergé et je me suis demandé de quoi j’avais envie, aujourd’hui. De quel nombre est-ce que je veux faire partie ? Je veux être du nombre de ceux qui se mettent au service des téléspectateurs et des internautes, soutenus par bon nombre de donateurs et de gens qui portent nos activités dans leur prière... Aujourd’hui, c’est la fête de Saint Vincent de Paul. Je me suis dit aussi que je voulais être du nombre de ceux qui, comme lui, parviennent à reconnaître le Seigneur Jésus dans le visage des plus pauvres, et qui se mobilisent alors pour apporter du réconfort et de la dignité... Je me suis dit encore que je voulais être du nombre des pèlerins du Rosaire. Le pèlerinage est là, dans les tout premiers jours d’octobre. C’est un moment de foi, de rencontres, de prière partagée et de ressourcement. Je veux être du nombre des pèlerins, ne serait-ce que pour prier pour ceux qui ne peuvent y aller ! Et je veux être du nombre de ceux qui feront du thème de ce pèlerinage leur supplication au Seigneur : « augmente en nous la foi ! ». D’ailleurs, j’aimerais que ma foi ait la force et la fraîcheur de celle qu’expriment les enfants de cette vidéo, sur notre site. « Il (Dieu) peut tout faire, pour nous », dit l’un d’entre eux avec beaucoup de naturel et avec un immense enthousiasme.

Vous vous dites que tout cela est déjà dans mon agenda, car c’est vrai que je travaille au quotidien pour l’Evangile à la télévision ; c’est vrai que j’ai fêté avec joie Saint Vincent de Paul et que j’ai médité des actes à poser ; c’est vrai aussi que je vais être au pèlerinage du rosaire dans quelques jours… Être du nombre, c’est déjà habiter son quotidien comme un moment vécu pour Dieu et avec Dieu, pour les autres et à leur écoute. Être du nombre, c’est aussi espérer de grandes et belles choses pour soi, pour nos proches et pour notre monde.

Et vous aussi, revisiterez-vous votre quotidien et vos espérances ? En quoi souhaiteriez-vous progresser ? Avec qui vous ferez-vous solidaires ? A quels engagements et à quels événements souhaiteriez-vous prendre part ?

(3 octobre 2013)