Jubilé Dominicain à Toulouse

Subtitle: 
Pourquoi la Province de Toulouse a-t-elle déjà commencé les célébrations du Jubilé en 2015?
Picture: 
Jubilé Dominicain à Toulouse
Body: 

Bien que le Jubilé de l’Ordre des Prêcheurs ne soit pas officiellement lancé, dans le Sud-Est de la France, Province de Toulouse, les célébrations  ont déjà commencé et le mois de mai a été particulièrement chargé en événements. Ce n’est pas seulement parce qu’ici les frères  sont particulièrement impatients de commencer les festivités avant tout le monde, mais il y a aussi, en fait, des raisons historiques à cela…

Cette année, la fête de la translation des reliques de St Dominique a coïncidé avec le week-end de la Pentecôte, au cours de ce mois de mai qui marque le 800ème anniversaire de la création de la première communauté de Prêcheurs à Toulouse. Il est important de rappeler qu’avant que l’Ordre des Prêcheurs soit institué au sein de l’Eglise universelle par le Pape Honorius III, il y avait un institut diocésain de prêcheurs établi sur l’initiative de Foulque, Evêque de  Toulouse, avec Dominique à sa tête. La mission officielle de ces nouveaux prêcheurs était "d’éradiquer l’hérésie, éliminer le vice, enseigner la règle de foi et inculquer une morale solide." Cela eut lieu en mai 1215, ce qui explique que les célébrations actuelles sont tout à fait appropriées.

En effet, Dominique depuis son retour présumé d’Espagne en 1211, commençait à s’intégrer dans l’Eglise diocésaine de Toulouse. Bien que sa priorité immédiate était d’aider la communauté monastique naissante de Prouilhe, les bâtiments pour les sœurs leur permettant d’être logées toutes ensemble dans un seul lieu, ne furent pas construits avant 1211-1212.  

En 1214, Dominique fut chargé de la communauté Chrétienne de Fanjeaux, et il était donc prêtre paroissial à tous les effets. A la fin de cette même année, il est certain que Dominique se trouvait à Toulouse comme praedicationis minister. Pendant la même période, il fut nommé Evêque de Couserans, mais il n’accepta pas cette nomination.

Cependant, en Janvier 1215, les événements prirent une tournure différente. Dominique reçut en don certaines propriétés à Toulouse, qui donnèrent la possibilité à une communauté de prêcheurs  d’avoir un siège distinct. Le donateur était Pierre Seilhan, un nom que nous connaissons bien car il existe toujours à Toulouse la  “Maison Pierre Seilhan” sur la Place du Parlement à Toulouse.

Le transfert de propriété fut conclu le 25 avril 1215, quand l’héritage des Seilhan fut réglé et partagé entre les deux frères. En mai, l’Evêque Foulque formalisa l’accord, en faisant de la communauté de Dominique une institution diocésaine permanente.

Pour les célébrations du Jubilé, la Province of Toulouse a prévu toute une série d’événements, d’expositions, de concerts etc., et une grande célébration a eu lieu le dimanche de la Pentecôte (le 24 mai) au Couvent de l’Eglise St. Thomas d’Aquin à Toulouse. Ces activités ont eu une grande visibilité sur le web et sur les réseaux sociaux. Le site web de l’histoire de l’Ordre a aussi été inauguré.  

News from Fanjeaux (Sister Historians of the Order of Preachers)

 

(25 mai 2015)