La prédication et les jeunes

Body: 

Les jeunes c’est…

Luisa de Bogotà, qui veut mettre ses études de sciences politiques au service de la prédication, pour faire grandir la justice dans son pays.

Salvatore de Naples, qui risque de tomber dans la drogue si personne ne l’aide à réveiller le sens de la beauté qui est enfoui en lui.

Patrick de Yaoundé, qui entraîne d’autres jeunes dans un projet d’éducation à la Foi des tout petits.

Francesco de Turin, qui a soif de cette fraternité  qui transfigure le dur quotidien d’un laïc.

Kevin de Chicago, qui frappe à la porte de l’Ordre pour demander une formation à la prédication pour lui et son groupe de jeunes adultes.

Julie de Port-au Prince, qui passe du gouffre d’un traumatisme indélébile à la chance d’une espérance offerte par les amis du groupe.

Les jeunes c’est… chacun d’eux. Ils attendent jour après jour la grâce de la Parole de Dieu, que l’Ordre peut partager avec eux, comme une joie simple et toujours renouvelée.

« Les jeunes »… Voilà une catégorie qui n’existait pas au temps de saint Dominique. Et c’est peut-être en cela que l’Ordre peut puiser sa vocation spécifique d’être, auprès d’eux, un “partenaire de sainteté” privilégié : trop souvent, la société isole les jeunes en groupes, les congèle dans des études prolongées, les écrème par une pastorale mal comprise et leur dénie l’accès à la responsabilité. Dominique les appelait et les lançait, comme les adultes, dans le monde et ses débats, avec une foi inouïe en eux. Certains devenaient à leur tour des “lanceurs d’hommes”.

C’est notre vocation dominicaine auprès des jeunes : croire en eux, voir en eux la Foi et leur permettre d’en prêcher partout la joie.

    

    

    

 

Maintenant sur le Web Dominicain

Kathleen Gallagher, OP
Il y a 0 s
Kieran Healy, OP
Il y a 0 s
Vivian Boland OP
Il y a 0 s
Barbara Schwarz OP
Il y a 0 s
Fr. Louis-Marie OP
Il y a 4 heures 58 min
Br. Barnabas McHenry, O.P.
Il y a 6 heures 54 sec