La serviabilité des religieux en mouvement

Subtitle: 
à Leuven (B) le 15 décembre 2017
Picture: 
La serviabilité des religieux en mouvement
Body: 

Les frères du vicariat provincial de Flandre (de la vice-province de Belgique) ont organisé   en collaboration avec la faculté de théologie de l’université de Leuven le 15 décembre 2017 une journée d’étude sur l’évolution des services rendus par les religieux. Le titre de la rencontre « Met nieuwe ogen en een nieuw hart” (« Avec des yeux nouveaux et un cœur nouveau ») exprime l’intention de la journée : évaluer les valeurs du passé et voir comment l’inspiration des religieux reste encore vivante, même sous d’autres formes. Les religieux ne peuvent pas s’installer dans une « tendance  à la sédentarité » mais ils doivent se rappeler que « la vie religieuse doit être toujours un signe dans et pour le monde ».

Le titre de la journée implique déjà qu’il y a eu certainement une évolution dans les formes qu’ont prises les services rendus par les religieux. Le titre en néerlandais parle en effet d’un « mouvement » Dans leurs exposés,  deux frères dominicains, un frère franciscain, une sœur et trois laïcs ont présenté comment l’inspiration de leur vie ou de leur engagement original reste vivante. Elle sert vraiment de base pour une évolution qui s’adapte au temps présent. Ainsi, les frères de la province de St-Thomas de Belgique ont pu développer une pastorale auprès des étudiants en ouvrant pour eux  un ‘pub’, à Louvain-la-Neuve et à Liège , (rappelant ainsi en mémoire l’exemple de Saint Dominique !). De même, la volonté de servir le Seigneur en servant les pauvres est une option qui existe déjà plusieurs siècles : l’histoire de l’actuelle congrégation des sœurs du ‘Couvent de Bethléhem’ à Duffel remonte au 16e siècle.

Aux Pays-Bas, plusieurs instituts religieux ont cherché en premier lieu à présenter d’une nouvelle manière leur spiritualité et à faire en sorte qu’elle inspire aussi leurs activités et les différentes formes de leur apostolat. En outre, ils ont accentué l’étude et l’attention aux  problèmes de la société, qui demandent une autre approche que dans le passé. Les frères franciscains y ont souligné que l’apostolat commence par la formation de leur propre communauté et par un esprit de service. Aussi y a-t-il dans des paroisses une nouvelle façon d’organiser l’attention et le soin pour les pauvres. Dans une paroisse de Breda, l’engagement pour aider les pauvres est devenu un vrai ‘centre de service diaconal’ pour toute la ville.

Le Fr. Emilio Platti, qui est membre de l’Institut dominicain d’Etudes Orientales au Caire, rappelait dans son intervention que « tout homme est lié à un Dieu transcendant, qui accepte ainsi les hommes comme une communauté différenciée en son universalité… Cela n’exclut certainement pas la particularité de chacun ».

Dans son intervention, le professeur Stephan Van Erp de la faculté de théologie de Leuven, a souligné l’importance des religieux dans la vie de l’Eglise : « Les religieux montrent à d’autres ce que veut dire suivre le Christ et comment chacun, en rendant grâce,  peut donner une forme à cette imitation (du Christ).

Les textes des allocutions ont été publiés dans la brochure : “Met nieuwe ogen en een nieuw hart. Religieuze dienstbaarheid in beweging », (ce qui signifie « Avec des yeux nouveaux et un cœur nouveau. La serviabilité des religieux en mouvement »).

Die brochure : vermelden waar te krijgen aan welke prijs ?

 

(23 décembre 2017)