LE CORPS HUMAIN SELON THOMAS D’AQUIN NATURE ET DESTINÉE

Picture: 
Body: 

Vendredi 30 novembre Après-midi 14h15

ACCUEIL Adriano OLIVA (Commission léonine / CNRS, PSL, LEM, Paris)

PRÉSIDENCE : Ruedi IMBACH (Sorbonne Université, Paris)

14h30 Philippe LEFEBVRE (Université de Fribourg, Suisse) Dieu a-t-il un corps ? Une grande question biblique

15h15 Nicolas WEILL-PAROT (EPHE, Paris) Du corps inanimé à l'homme : forme spécifique, forme substantielle et propriété occulte chez Thomas d'Aquin

16h00 Pause

16h15 Iacopo COSTA (Commission léonine / CNRS, PSL, LEM, Paris) Génération charnelle et transmission du péché. L’approche de Thomas d’Aquin

17h00 Pasquale PORRO (Sorbonne Université, Paris) Corps et essence humaine. La doctrine de l'unicité de la forme substantielle comme trait distinctif du thomisme

17h45 Marta BORGO, Olivier BOULNOIS, Ruedi IMBACH, Marc MILLAIS, Jean-Christophe DE NADAÏ Présentation de quelques ouvrages de philosophie et de théologie médiévales

Samedi 1er décembre Matin

PRÉSIDENCE : Camille DE BELLOY (RSPT, Paris)

9h45 Gabriella ZUCCOLIN (Università di Pavia) Thomas d'Aquin sur la complexion corporelle

10h30 Carla CASAGRANDE (Università di Pavia) Transmutatio corporalis. Le corps et les passions selon Thomas d'Aquin

11h15 Pause

11h30 Catherine KÖNIG-PRALONG (Universität Freiburg im Br.) L’anatomie du corps ressuscité comme matrice anthropologique chez Thomas d’Aquin

Après-midi PRÉSIDENCE : Pasquale PORRO (Sorbonne Université, Paris)

14h00 Jean-Christophe DE NADAÏ (Commission léonine, Paris) La sépulture comme aumône corporelle. Son statut dans le septénaire des œuvres de miséricorde

14h45 Nicolas WAREMBOURG (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne) Exquirere veritatem tormentis secundum iustitiam. A propos d’un passage de l’Expositio super Job sur la licéité de la torture judiciaire

15h30 Pause

15h45 Gilles BERCEVILLE (Commission léonine / ICP, Paris) Corps physique, corps social, corps ecclésial. L’usage de Thomas d’Aquin dans Torture et eucharistie de W. Cavanaugh

16h30 Marta BORGO (Commission léonine, Paris)

Conclusions