Le deuxième membre africain des Fraternités Sacerdotales de l’Ordre des Prêcheurs a fait sa profession

Picture: 
Fr Ray-Maria Jackson Umoh, OP
Body: 

L’Abbé Ray-Maria Jackson Umoh, prêtre du diocèse d’Uyo au Nigeria, a fait sa profession dans les Fraternités Sacerdotales de l’Ordre des Prêcheurs. L’événement a eu lieu le mercredi 24 février 2016, pendant la rencontre internationale des Fraternités Sacerdotales de l’Ordre des Prêcheurs, qui s’est déroulée du 22 au 26 février 2016 à la Casa del Pellegrino, San Sisto, Rome, Italie. Le frère Bonaventure Agbali, secrétaire personnel du Maître de l’Ordre nous en parle.

L’Abbé Ray-Maria a fait sa profession entre les mains du frère Bruno Cadoré, Maître de l’Ordre des Prêcheurs, ensemble avec deux autres prêtres diocésains : l’Abbé Ron Peters d’Australie et l’Abbé Ennio Grossi d’Italie. Le frère Charles Ukwe, provincial de la province saint Joseph- Artisan du Nigeria et du Ghana a pris part à cette réunion organisée par le frère Florentino Bolo, Coordinateur des Fraternités Sacerdotales de l’Ordre.

L’Abbé Ray-Maria était membre de l’Ordre au Nigeria, de 1983 à 1988 et l’a quitté après sa première année de théologie pour rejoindre le diocèse d’Uyo. Après son ordination comme prêtre diocésain, il fut envoyé à l’Angelicum à Rome pour étudier la théologie dogmatique avec et sous la conduite des Dominicains. Il est actuellement curé de paroisse et chancelier de son diocèse. Il devient maintenant le premier membre des Fraternités sacerdotales de saint Dominique au Nigeria et le deuxième Africain après le cardinal Alexandre Do Nascimento, Archevêque émérite de Luanda, Angola (cf. Afridoms Flash n°129 du 12 juin 2015).

L’Abbé Ray-Maria est très content de cette opportunité de retour à son premier amour – la vie et la spiritualité dominicaines. Même après avoir quitté l’Ordre au Nigeria, la spiritualité dominicaine ne l’a jamais quitté. Sa profession lui donne cette opportunité de rester prêtre diocésain et en même temps vivre la spiritualité dominicaine comme membre des fraternités. Ceci semble étrange pour beaucoup de gens.

En effet, la reconnaissance des Fraternités Sacerdotales de saint Dominique comme membre de la famille dominicaine est encore très nouvelle dans certaines parties d’Afrique. Cette branche de la famille dominicaine n’est même pas connue du tout dans la plus part des lieux. Même dans l’Ordre en général, beaucoup de frères et soeurs ne comprennent pas comment un prêtre diocésain peut être dominicain en même temps. C’est pourquoi la rencontre internationale des Fraternités Sacerdotales de saint Dominique qui vient de s’achever est très importante pour réveiller et propager la connaissance de l’existence et de la vraie identité de cette branche de notre famille. Nous espérons que la connaissance des Fraternités Sacerdotales va se propager davantage en Afrique et attirera beaucoup de confrères diocésains.

L’assemblée internationale des représentants des Fraternités sacerdotales de saint Dominique de Rome répond aux besoins du chapitre général de Rome (ACG Rome 2010, n° 233). Il avait pour but d’offrir une opportunité de promouvoir la vie et la mission des Fraternités sacerdotales, spécialement dans le contexte du jubilé de l’Ordre ; et aussi de faire des recommandations pertinentes pour le chapitre général de l’Ordre de juillet 2016 à Bologne, Italie.

 

(29 février 2016)