Le Pèlerinage du Rosaire, pourquoi un tel succès ?

Picture: 
Le Pèlerinage du Rosaire, pourquoi un tel succès ?
Body: 

Ils seront cette année 22 000 pèlerins à se rendre à Lourdes du 4 au 7 octobre pour la 109ème édition du Pèlerinage du Rosaire organisé par les Dominicains. Il est le plus gros pèlerinage des Sanctuaires de Lourdes. Pourquoi ce pèlerinage connaît-il un tel engouement ?

Voilà quelques chiffres clés pour vous donner envie de suivre notre émission qui sera consacrée au Pèlerinage du Rosaire le dimanche 8 octobre.

22000 pèlerins : C’est le nombre de pèlerins qui vivront cette année le Pèlerinage. Ce qui le place au rang du plus important pèlerinage de Lourdes. Parmi eux : des malades, des jeunes, des retraités… et toute la famille dominicaine : les Frères et Sœurs mais aussi les laïcs dominicains et leurs amis volontaires au service des pèlerins.

1908 : C’est l’année où les premiers pèlerins du Rosaire partirent à Lourdes. Cette année-là les Sanctuaires fêtent les 50 ans des apparitions. Les pères Vayssière et Luquet se désolent de l’absence des Dominicains dans les processions. De retour au couvent, le père Luquet convainc le directeur du Rosaire de Toulouse d’organiser en octobre un pèlerinage pour les « Rosaristes » toulousains. L’aventure du Pèlerinage du Rosaire débute… Le 17 octobre, ils sont 700 pèlerins à monter dans un train spécial depuis Toulouse. Faute de place, 400 autres devront emprunter un train « régulier ». Le premier rassemblement est  un succès.

1 famille : « Le Rosaire, c’est une famille ». C’est l’argument premier que l’on entend quand on interroge organisateurs et participants sur le Pèlerinage. A l’origine de ce sentiment d’appartenance : une famille dominicaine (Dominicains, Dominicaines et laïcs dominicains et volontaires) qui se retrouve dans les Sanctuaires et qui, en quelque sorte, élargit le giron familial aux pèlerins. Résultat : si on a été séduit une année par le Pèlerinage, on a de forte chance de vouloir y retourner l’année suivante.

4 grandes célébrations et 1 prédicateur : C’est un des éléments clés de ce pèlerinage : le soin donné aux messes mais aussi à tous les temps de prière qui vont ponctuer ces 4 jours. Chaque année, un prédicateur est choisi. Cette année, c’est le frère Nicolas Tixier, dominicain du couvent de Strasbourg, qui prononce les homélies. Les pèlerins sont invités également à participer aux laudes le matin, mais aussi aux processions eucharistiques l’après-midi, à une célébration pénitentielle.

3 grandes conférences : Chaque jour une « grande conférence » est proposée. Au programme : « La situation des personnes divorcées remariées », « Redevenir ‘fils du vent’ » et « Quel salut pour celui qui est malade ? » Mais la proposition de conférences ne s’arrête pas là. Chaque jour, durant 3 heures intervenants, laïcs ou dominicains, vous proposent des enseignements, rencontres et témoignages sur des thèmes spirituels ou d’actualités.

1 retraite spirituelle : De mercredi à vendredi, un Frère dominicain, le frère Jean Pierre Brice Olivier invite à vivre une retraite au cœur du Pèlerinage. Il revient sur l’histoire difficile de personnages bibliques et de Saints et regarde la manière dont Dieu a fait des merveilles dans leurs vies. « Le Seigneur fit pour moi des merveilles ! » : cette phrase du Magnificat est le thème de ce pèlerinage et plus largement celui des sanctuaires pour cette année 2017.

 

(5 octobre 2017)