Le Rosaire, à la conquête du numérique

Picture: 
Le Rosaire, à la conquête du numérique
Body: 

A l'occasion de l'édition 2015 du pèlerinage du Rosaire marquée par les 800 ans de l'Ordre, une initiative de visibilité sur les réseaux sociaux a été lancée. Avec près de 8 000 tweets, près d'une quarantaine de vidéos etc... une véritable Warroom de communication organisée par l'association Noé 3.0 a propulsé le pèlerinage du Rosaire à l'avant-scène du monde du web. La présidente Natalia Trouiller décrit l'initiative.

 

"Derrière l’invasion positive des réseaux sociaux avec #OPLourdes, c’est avant tout Noé 3.0, emmenée par le frère Olivier de Saint-Martin, le directeur général du Pèlerinage du Rosaire, de la Famille Dominicaine. Derrière les t-shirts bleu ciel et le chapelet… d’ordinateurs avec lesquels ils cliquent et live-tweetent, une cinquantaine de jeunes. Avec des tendances spis qui vont de la Communauté du Chemin Neuf à la Fraternité Saint-Pierre en passant par les Foyers de Charité ou leur église diocésaine, tous animés du désir de servir et d’évangéliser. Quelques cols romains ou habits blancs se glissent parfois dans la cohue.

Pour réunir ces sacrés tempéraments, donc, Noé 3.0, ou Nouveaux Outils pour l’Evangélisation, une association lyonnaise loi 1901. Les ordinateurs voisinent les assiettes de bonbons, les gobelets de cafés, les post-it (et les tirs de fléchettes). Au milieu de ce capharnaüm, Natalia, grande prêtresse de ces jeunes. Son trio gagnant pour que l’opération « Dépoussiérer Lourdes » soit accomplie : « Enthousiasme, déodorant et saucisson », lâche-t-elle goguenarde, avant de se reprendre et de parler aussi d’amitié, de communion.
image

Pour (re)découvrir le Rosaire, un pèlerinage âgé de 107 ans, il faut des convictions, l’envie d’entreprendre et de recommencer, et surtout, du professionnalisme pour évangéliser correctement. Marie a 30 ans, elle est arrivée avec ses connaissances en journalisme télé et prend en charge le montage du journal télé. Plus que la technique, « c’est la complémentarité, la confiance mutuelle et le temps de prière chaque matin à 8 heures, avant la conférence de rédaction, qui change la donne », se réjouit Marie. Plus de 1 200 spectateurs : mission accomplie.

Tout à côté du bureau de montage silencieux, c’est une enfilade de tables où twittos, rédacteurs, souris et oreillettes sous la main, s’agitent, fourmillent. Au bout, après un paravent d’écrans, Thomas, le conseiller technique, répond toujours présent pour résoudre les soucis des équipes, télécharger une vidéo ou insérer un son. Même s’il n’a mis que peu le nez dehors, il estime pour autant qu’avec des connaissances nécessaires à sa mission, il « a évangélisé à travers les autres en créant un réseau et en apportant sa compétence ».

Il y a cinq ans, à l’occasion de la Journée mondiale des communications sociales, Benoît XVI parlait d’Internet et des réseaux sociaux comme d’un « continent numérique » et d’un espace semblable au parvis des églises. Nul doute que pour ce Pèlerinage du Rosaire, Noé 3.0 et #OPLourdes en ont conquis le premier pays.

Cécile Perceau.

#OPLourdes."