Le Vicariat provincial du Rwanda et du Burundi célèbre trois événements

Picture: 
Le Vicariat provincial du Rwanda et du Burundi célèbre trois événements
Body: 

La fin de l’année 2015 a été marquée par trois évènements importants dans le Vicariat provincial du Rwanda et du Burundi à savoir : la bénédiction de la nouvelle église des frères dominicains à Kanyosha (Bujumbura), l’ordination diaconale du frère Ezéchiel Rivuzimana et l’ouverture officielle du Jubilé des huit cents ans de l’Ordre des Prêcheurs. Les trois évènements ont été célébrés le même jour, le samedi 21 novembre 2015 au cours d’une messe présidée par Monseigneur Evariste Ngoyagoye, Archevêque de Bujumbura dans la nouvelle église de Kanyosha.

La célébration a commencé avec la liturgie de la bénédiction de l’église. Avec de l’eau bénite et de l’huile sainte, Monseigneur Evariste a consacré ce nouvel édifice qui accueille les fidèles des deux communautés, anglophone et francophone qui prient avec les frères dans leur chapelle communautaire qui était devenue trop petite. Etait également présent à ces cérémonies, Monseigneur Stanislas Kaburungu, évêque émérite de Ngozi (Burundi). Monseigneur Joachin Ntahondereye, évêque de Muyinga, diocèse d’origine de l’ordinand n’a pas pu prendre part aux célébrations à cause d’un déplacement en dehors du Burundi.

Les frères dominicains du Rwanda et du Burundi, les moniales dominicaines de Rweza (Burundi), les prêtres diocésains, les religieux et religieuse des différentes congrégations religieuses surtout celles oeuvrant dans l’Archidiocèse de Bujumbura, les laïcs dominicains de Bujumbura ont honoré de leur présence, la célébration de ces trois événement. Il y avait également quelques membres de la famille du frère Ezéchiel Rivuzimana et une foule immense composée des fidèles qui prient régulièrement à la communauté des frères dominicains de Bujumbura.

Après la bénédiction de l’église, le frère Benjamin Ngororabanga, supérieur de la maison de Bujumbura, a invité Monseigneur Evariste Ngoyagoye à présider la célébration eucharistique, en soulignant les deux autres évènements qu’on célébrait au cours de cette Eucharistie. Deux chorales, toutes appartenant aux frères dominicains de Bujumbura, à savoir, la chorale Saint-Dominique (qui chante en Français) et « Saint Thomas Aquinas choir » (qui chante en Anglais) ont animé la liturgie de la journée.

Dans son homélie centrée sur le texte de la première lettre de Saint Paul à Timothée (1Tm3, 8-13), Mgr Evariste Ngoyagoye, expliquant le rôle d’un diacre dans l’Eglise catholique, a clarifié la légère différence entre le ministère du diaconat pour un homme marié (dont il était question dans le texte de Saint Paul) et celui d’un homme non marié. Entre autres choses, il a précisé que même si les deux types de diacres reconnus dans l’Eglise catholique sont tous appelés à « servir le Peuple de Dieu dans l’office de la liturgie, le ministère de la parole et de la charité, en communion avec l’évêque et son presbyterium», un diacre non marié (le cas du frère Ezéchiel) doit se rendre beaucoup plus disponible qu’un diacre marié du fait que ce dernier aurait d’autres soucis à l’endroit de sa femme et de ses enfants, ce qui ne serait pas le cas pour un diacre non marié.

Après le mot du frère Sixbert Hategekiman, vicaire provincial du Vicariat provincial du Rwanda et du Burundi, indiquant l’ouverture du jubilé des 800 ans de l’Ordre dans le vicariat, Mgr Evariste Ngoyagoye a clôturé la célébration en souhaitant une sainte et heureuse année jubilaire à tous les frères dominicains et à leurs amis. Après la messe tout le monde a été convié à une réception à la taille des évènements de ce jour, dans un endroit aménagé pour la circonstance sur le site de Kanyosha.

fr. Ezéchiel Rivuzimana, o.p

 

(22 janvier 2016)