Les frères dominicains de Malabo célèbrent la fête patronale de leur paroisse

Picture: 
The Dominican Brothers in Malabo
Body: 

Le dimanche 15 décembre 2013, les frères et toute la communauté chrétienne de la « Parroquia Santa Maravillas de Jesús » ont célébré la fête patronale de leur paroisse. La messe solennelle était présidée par le frère Francisco Panera, curé de la paroisse. Il était entouré des frères Roberto Okón Pocó, supérieur de la communauté ; Gabriel Samba, Socius du Maître de l’Ordre des Prêcheurs pour l’Afrique en visite fraternelle à Malabo et de l’Abbé Benjamin Bosega Barila, recteur du petit Séminaire de Malabo. Plusieurs religieuses, religieux, et près de mille fidèles ont pris part à cette célébration au cours de laquelle trente enfants ont fait leur première Communion. D’autres prêtres (Claretins, Verbum Dei, curé de la cathédrale) se sont joints à la fête après les messes dans leurs paroisses.

Pour la nouvelle fondation dominicaine de Malabo, la paroisse Santa Maravillas de Jesús  constitue un bon lieu de visibilité et d’intégration dans l’Eglise locale. Elle est un lieu privilégié de prédication, de rayonnement apostolique, d’accueil et de communion fraternelle, particulièrement pour les nombreux chrétiens immigrés dans ce pays qui connait un boom pétrolier. L’accueil de l’étranger, sa protection, la reconnaissance de sa dignité et de ses droits dans un pays où les étrangers surtout Africains ne sont toujours pas les bienvenus, sont des aspects importants de la pastorale de nos frères à Malabo.

Inaugurée le 12 décembre 2012 par Mgr Ildefonso Obama Obono, Archevêque de Malabo, la paroisse Santa Maravillas de Jesús est l’une des belles et dynamiques paroisses de Malabo. Elle est située au quartier Perez, non loin du grand stade de Malabo qui a abrité la CAN 2012. L’énorme étendue de son territoire représente un grand défi pastoral pour les frères qui ne sont que deux, notamment au regard  de nombreuses églises d’obédience pentecôtiste qui pullulent dans le quartier et qui s’emparent de plusieurs fidèles. Les deux messes dominicales, une à 10 heures (très remplie) et une le soir (peu fréquentée) ne suffisent pas pour faire face à ce défi. Toutefois, chaque année la paroisse enregistre autour de 400 baptêmes et 150 premières communions. Tous les trois mois il y a baptême des enfants d’un à deux ans. Cependant, les mariages sont rares. En 2013 il y en a eu qu’un seul. Les jeunes et adultes sont engagés dans les mouvements d’apostolat : Légion de Marie, groupe carmélite, chorales, etc. Les frères s’investissent dans la catéchèse, la formation biblique et chrétienne des adultes, notamment avec l’Ecole de Théologie pour les laïcs dont ils ont la responsabilité ; les prédications des retraites et des récollections dans les communautés religieuses.

La fondation de la Guinée équatoriale est une mission de la province dominicaine d’Espagne en collaboration avec la province dominicaine de la Colombie. C’est depuis le 1er mars 2009 que les deux premiers frères de la province d’Espagne  sont arrivés à Malabo. Ils ont été rejoints par trois frères de la Colombie bien que tous les trois soient maintenant repartis, mais dans l’espoir que d’autres vont bientôt venir rejoindre la petite communauté de Malabo qui fait son petit bonhomme de chemin, avec courage et espoir. La communauté est aussi prête à accueillir les frères d’Afrique, même pour un court séjour, histoire de renforcer les liens et la collaboration avec l’Interafricaine (IAOP).

Fr. Gabriel Samba, op

Retrouvez toute l'information sur l'Afrique en vous inscrivant à Afridom Flash - s.africa@curia.op.org.

(08 janvier 2014)