L’habit dominicain, « signe de pureté et de simplicité »

Picture: 
L’habit dominicain, « signe de pureté et de simplicité »
Body: 

Le samedi 28 mars 2015, veille de la fête des Rameaux, six novices ont reçu l’habit de l’Ordre des Prêcheurs au couvent saint Dominique de Cotonou, République du Benin. La cérémonie de vestition a eu lieu à 19h30, pendant les Vêpres. Elle était présidée par le frère Joseph AMEKA, sous prieur de ce couvent.

Les frères Franck Martial AHOUADA et Damien Gbainakpon ASSOGBA de nationalité béninoise, Théodore AZIABA de nationalité togolaise, Marius Tano et Marcelin Ettien de nationalité ivoirienne, sont tous les cinq, fils de la Vice- province saint Augustin en Afrique de l’Ouest. Le frère Gilles Odilon TAYUE WABO de nationalité camerounaise appartient quant à lui au Vicariat provincial d’Afrique Equatoriale.

Après la lecture de la Parole de Dieu, le frère Joseph AMEKA a fait une exhortation en des termes assez simples mais très profonds sur la spiritualité de l’habit dominicain. Il a rappelé aux novices que l’on ne porte pas l’habit dominicain pour « se faire voir». L’habit Dominicain est signe de pureté et de simplicité, a-t-il expliqué. En recevant donc l’habit, les frères novices accueillent une riche et ancienne tradition qu’ils se doivent d’assumer avec la grâce de Dieu.

Après son exhortation, le frère Joseph AMEKA a remis l’habit dominicain aux novices. Aidés par les frères aînés présents, les novices ont revêtu l’habit de l’Ordre, signe de leur appartenance à l’Ordre des Prêcheurs. À la fin des Vêpres, tous les frères aînés ont salué fraternellement les novices par des accolades et des mots d’encouragement. Les fidèles venus nombreux pour assister à la cérémonie les ont également félicités. Tous vêtus de blanc comme des anges, les novices débordaient de joie et de fierté. Ils ont immortalisé l’événement tant espéré depuis six mois par des prises de vue.

Signalons que du 3 au 7 novembre 2014 les six novices avaient suivi une session inter-noviciat ensemble avec les novices de la Congrégation Romaine de Saint Dominique (CRSD) de Parakou. Cette session qui avait eu lieu au couvent saint Dominique de Cotonou était animée par le frère Gilles SOGLO, prieur de ce couvent. Elle avait porté sur « L’histoire de l’Ordre des Prêcheurs ». Le frère Gilles exhortait les novices à être de véritables gardiens de la tradition dominicaine, et de faire de leurs communautés des lieux de communion entre nous et avec Dieu. Car disait-il, c’est en l’homme pris dans sa singularité et dans sa liberté que la recherche de Dieu est possible, tout en nous laissant configurer à son Fils Jésus. Les novices avaient exprimé leur reconnaissance au frère Clément AHOUANDJINOU père-maître des novices, et à la soeur Ysabel BARROSO, maîtresse des soeurs novices, pour cette initiative.

Les frères novices

 

(13 avril 2015)