L’Ordre des Prêcheurs célèbre la fête de Notre Dame du Rosaire à Yamoussoukro

Picture: 
 la fête de Notre Dame du Rosaire à Yamoussoukro
Body: 

La nuit du 7 au 8 octobre 2016, la Basilique Notre Dame de la Paix de Yamoussoukro (Côte d’Ivoire) était le «centre du monde des dominicains », pour reprendre les mots du frère Louis-Marie ARIÑO DURAND, promoteur général du Rosaire. En effet, c’est dans cette splendide basilique, au coeur de l’Afrique, que l’Ordre a choisi de célébrer la fête de Notre Dame du Rosaire, dans le cadre du Jubilé des 800 ans de la confirmation de l’Ordre des Prêcheurs. Le Maître de l’Ordre, le frère Bruno Cadoré, le promoteur général du Rosaire, le socius du Maître de l’Ordre pour l’Afrique, le Nonce Apostolique en Côte d’Ivoire, le socius du provincial du Nigeria et du Ghana, le vice-provincial de la vice province saint Augustin en Afrique de l’Ouest, ont honoré de leur présence cette célébration riche en couleurs. Etaient aussi présents, les formateurs de l’Interafricaine (IAOP) qui qui venaient d’avoir leur session de formation, les frères, soeurs et laïcs de la Famille dominicaine.

La célébration était un véritable pèlerinage international des Equipes du Rosaire qui se sont mobilisées massivement et qui ont préparé soigneusement cet événement. Ils étaient environ cinq mille pèlerins, venus de toute la Côte d’Ivoire et des autres pays de la sous-région ouest africaine, notamment du Bénin et du Nigéria. Ils étaient vêtus en tenue d’un pagne produit spécialement pour cette occasion. La fête s’est déroulée toute la nuit à travers un programme articulé autour de la méditation des mystères du Rosaire, les confessions, la messe, les enseignements, la louange et l’adoration. L’accueil de la foule immense des pèlerins a débuté à partir de16h, au portail de la Basilique. Après la prière d’ouverture et la bénédiction des pèlerins, la procession aux flambeaux s’est ébranlée, avec la méditation des mystères joyeux.

La messe, sommet de ce rassemblement, a eu lieu à 21h30. Elle était présidée par Monseigneur Joseph SPITERI, Nonce Apostolique en Côte d’Ivoire, et concélébrée par une cinquantaine de prêtres. L’homélie, quant à elle, fut prononcée par le Maître de l’Ordre. Le frère Bruno CADORÉ a fait remarquer que Dieu en Marie nous précède toujours. Certes, nous avons quitté nos habitations pour venir à la rencontre du Fils de Marie. Mais comme Elisabeth, nous sommes conviés à cette exclamation : « Que me vaut ce bonheur que la mère de mon sauveur vienne à moi ! » Quand nous rencontrons Marie, la mère du Sauveur, elle nous dit: « faite tout ce qu’Il vous dira ». Elle nous présente son Fils et nous assure de sa présence dans nos vies, a conclu le MO. A l’offertoire, les offrandes étaient apportées par des laïcs représentant les cinq continents, par leur accoutrement. Avant la fin de la messe, tous les prêtres et quatre-vingt enfants ayant des bougies allumées, symbolisant les 800 ans de l’Ordre, se sont dirigés en procession devant la statue de la sainte Vierge, pour réciter la prière de Consécration à la Vierge Marie.

Le deuxième temps fort de cette veillée de prière dédiée à Notre Dame du très saint Rosaire était les enseignements. L’enseignement du Maître de l’Ordre a porté sur « Notre Dame du Rosaire Mère de la miséricorde et Reine de la paix », celui du promoteur du Rosaire sur « Le Rosaire et l’Evangélisation ». Enfin, l’aumônier national du Rosaire, le frère Paul DAGO, a parlé des «Dominicains en Afrique de l’Ouest ». Tous ces enseignements ont fait découvrir et redécouvrir la place du rosaire dans la vie de l’Eglise, de l’Ordre et de chaque fidèle du Christ. Médité tous les jours, il fait passer dans notre vie les mystères de la vie du Christ. Ainsi, le Rosaire bien qu’étant un puissant moyen d’évangélisation pour gagner des âmes au Christ, commence cette oeuvre non chez l’autre, mais dans le coeur de celui qui le prie, avec foi.

Le dernier temps fort du pèlerinage fut l’adoration du Saint Sacrement animée par le frère Joachim SOMÉ, coordinateur du pèlerinage et responsable de la commission du jubilé à Abidjan. C’est avec la bénédiction de Jésus-Eucharistie que les pèlerins sont repartis tout joyeux chez eux, emportant les grâces de Dieu pour être témoins de la Miséricorde et de la bonté de Dieu. Désormais apôtres du rosaire, ils sont envoyés à porter une parole d’espérance et de paix au monde. Commencé à 18h00, le vendredi 6 octobre, le pèlerinage international du Rosaire s’est achevé le samedi 7 octobre à 6h00 du matin.

En marge du pèlerinage, le Maître de l’Ordre a rencontré dans la journée du 08 octobre au couvent S. Thomas d’Aquin de Yamoussoukro, les membres du bureau des équipiers du Rosaire, ainsi que les différentes branches de la famille dominicaine, sans oublier les frères étudiants.

frs. Joël-Hermann KOTY, op et Valentin ADJROKOÉ, op.

(27 octobre 2016)