Noël 2014, sous le signe de la Communion, de la Conversation et du Dialogue

Picture: 
fr Bruno Cadore in Nigeria
Body: 

« À bien des reprises et de bien des manières, Dieu, dans le passé, a parlé à nos pères par les prophètes ; mais à la fin, en ces jours où nous sommes, il nous a parlé par son Fils qu’il a établi héritier de toutes choses et par qui il a créé les mondes (Heb, 1, 1-2).

Le Dieu qui se révèle à Noël dans le Mystère de l’Incarnation est un Dieu qui a toujours voulu entrer en conversation et en dialogue avec l’humanité entière. La fête de la Nativité de Notre Seigneur Jésus nous rappelle cela davantage. Car cet Enfant qui nous est né, ce Fils qui nous est donné, c’est bien l’Emmanuel, Dieu-avec-nous ; le Verbe de toute éternité qui veut planter sa tente au milieu des hommes et demeurer avec nous.

Pendant la visite canonique de la Province Saint-Joseph-Artisan du Nigeria et du Ghana par le Maître de l’Ordre, le frère Bruno Cadoré (du 4 au 22 décembre 2014), il m’a chargé de transmettre son message à nos frères et soeurs dominicains de Gusau, dans le diocèse de Sokoto, au nord du Nigeria. Dans cette région fortement marquée par l’Islam, les chrétiens minoritaires sont souvent l’objet de menaces, de violence et d’intolérance religieuse. Du 16 au 20 décembre 2014, j’ai visité nos frères et soeurs du nord, et participé à la célébration du jubilé d’or de ce diocèse longtemps tenu par les Dominicains. Le frère Bruno m’a confié le message suivant :

« Puis-je te demander de transmettre aux frères mes salutations très fraternelles et affectueuses. Je regrette de n'avoir pas pu venir les visiter personnellement (d'autant que cela aurait été possible, si on avait su plus tôt l'annulation du Ghana). C'est partie remise. J'ai conscience de l'importance de ce lieu dans l'histoire de la présence des frères au Nigeria, et de l'importance de cette implantation pour la prédication aujourd'hui dans ce pays. Le dialogue avec d'autres religions est indispensable, et constitue vraiment un signe très fort du désir du Dieu de la Révélation d'entrer en conversation avec l'humanité entière. J'espère moi aussi que cette petite communauté sera toujours davantage en lien avec l'ensemble de la province, apportant au coeur de la prédication de la province ce souci de la communion qui est si chère à l'Ordre.

Bon voyage à Sokoto, et saluts aux soeurs et aux jeunes op que tu vas rencontrer. Respectueuses et fraternelles salutations à l'évêque.»

Joyeux Noël à Tous et à Toutes sous le signe de la Communion, de la Conversation et du Dialogue. Bonne Heureuse et Sainte Année 2015 !

fr. Gabriel Samba, op

 

(24 décembre 2014)