Nouvelles des moniales de Soclogbo (Bénin)

Picture: 
Dominican Nuns
Body: 

Très chères sœurs, chers frères

Grâce et Paix de la part de notre Seigneur Jésus Christ soit avec vous.

Nous rendons grâce au Seigneur qui nous donne la possibilité de vous rejoindre pour vous partager de notre expérience missionnaire sous le ciel béninois et solliciter par la suite votre soutien fraternel  spirituel que matériel.

En effet, certaines d’entre vous ont appris  que nous étions en route pour la mission au Bénin, et se demandent où nous sommes et ce que nous devenons. Arrivées le 20 mai, nous sommes restées une semaine chez nos frères op de Cotonou pour la demande des visas au service des migrations –immigrations.

Arrivées finalement au premier lieu de notre pérégrination : Soclogbo dans le diocèse de Dassa-Zoumé, nous n’avons pas eu tout de suite la possibilité de pouvoir communiquer du fait  même que nous ne maitrisions pas les moyens de communications à partir d’ici.

Nous habitons une petite maison  qu’un prêtre diocésain actuellement aux études à Rome a mise généreusement à notre disposition. Nous avons un domaine de 50 ha que le diocèse de Dassa-Zoumé a cédé à l’Ordre des prêcheurs sur demande du Prieur de la vice- province de l’Afrique de l’Ouest ; pour y construire un monastère. Il se trouve à 20 km du centre-ville de Dassa. Il y a lieu de faire pas mal de projets avant d’avoir un terrain proprement dit de prédication. L’aménagement d’eau potable dont le forage avec tout son ensemble d’une pompe électrique immergée,  de l’énergie pour actionner le moteur et envoyer l’eau dans un château réservoir de distribution sous forme de gravitation .Mise en place des infrastructures : bâtiments du monastère, sans omettre la mise en valeur du domaine pour assurer la subsistance de la  communauté. Jusqu’ici nous avons pu bénéficier d’un forage mais sans pompe et château. Pour le terrain nous venons  de  faire la réalisation des travaux d’aménagements topographiques  du domaine qui nous indiquent les différents zones d’exploitations diverses. L’étude des plans et devis estimatifs des bâtiments sont en cours

Il va sans dire que tous ces projets ne vont pas se réaliser d’un seul coup. Mais confiantes dans la bienveillance du Très Haut et par les mérites et l’intercession de notre père saint Dominique, nous nous confions aussi à vos prières et à votre soutien fraternel.

En grande union de prières,

Vos srs moniales op de Soclogbo / Bénin.
Sr Languida op.

 

Moniales Dominicaines                                                              
Monastère N D de la Paix Rweza
B P 2 NGOZI
Afrique Centrale/ BURUNDI

 Objet : Fondation d’un Monastère

Chers Frères,
Chères Sœurs,
Chers Amis,
Chers Bienfaiteurs ,

J’ai l’honneur de vous présenter mes sincères salutations dans le Christ Jésus notre Sauveur !

Je voudrais vous annoncer que le Monastère N D de la Paix Rweza, Diocèse Ngozi au Burundi vient de commencer un nouveau monastère au Benin dans le Diocèse de Dassa-Zoumè. Le premier groupe de 4 sœurs (Sr HAKIZIMANA Languide du Bon Pasteur, Sr NIZIGIYIMANA M Severa, Sr MURERWA Noémie de la Trinité, Sr SIMAZEYOSE Rose M du Saint Esprit) sont parties le jour de la Pentecôte 20 mai 2013. Sr Languide du Bon Pasteur est nommée comme responsable du groupe pour une période d’une année. La messe d’adieu a eu lieu dans la matinée du 19 mai 2013 dans la chapelle du monastère. Elle fut célébrée par l’Abbé Ephrem GIRUKWISHAKA, le Père aumônier du monastère de Rweza.

En effet, le désir de fonder un autre monastère datait de longues années, mais nous ne savions pas à quel moment le Seigneur comblerait notre désir. C’est en date du 7 mars 2013 que le Saint Siege nous a donné la permission pour pouvoir aller commencer un nouveau monastère au Bénin dans sa lettre Prot. n. 25899/2013. Les préparatifs de la fondation se sont coïncidés avec les élections priorales et il m’a été difficile de vous l’annoncer à temps.

Je voudrais vous demander un soutien moral spirituel et matériel pour que notre nouveau monastère aille de l’avant pour la gloire de Dieu et le Salut du monde.

Bien fraternellement

Sr Claire M. du Rosaire, Prieure


(12 septembre 2013)