Ordination Sacerdotale à Douala,

Subtitle: 
Echo de l’ordination sacerdotale du Frère Marcel AGALANI TCHEUKO, O.P.
Picture: 
Body: 

Echo de l’ordination sacerdotale du Frère Marcel AGALANI TCHEUKO, O.P.

Le 11 aout 2018 a eu lieu à la paroisse universitaire saint Thomas d’Aquin de Douala l’ordination sacerdotale du Frère Marcel AGALANI TCHEUKO, O.P. La célébration Eucharistique a été présidée par son excellence Monseigneur Samuel KLEDA, archevêque métropolitain de Douala. Elle a aussi vu la présence de son excellence MonseigneurRichardAPPORA,O.P.évêquedeBambari(Républiquecentrafricaine),dufrèreJeanPaulKAMAHEU, O.P, Vicaire provincial du Vicariat Provincial d’Afrique Equatoriale et représentant le Prieur Provincial de France. En outre, cette célébration a aussi vu la participation de nombreux frères dominicains de Douala et d’ailleurs, des prêtres, de toute la grande famille dominicaine, la famille biologique du frère Marcel, des fidèles de la paroisse universitaire et des amis et connaissances qui côtoient lesdominicains.

Après la proclamation de l’Evangile, son excellence Monseigneur Richard APPORA, O.P. dans son homélie, a tenu à souligner que la parole de Dieu doit être étudier, célébré, et prêché. Continuant à partager le fruit de sa méditation, il a poursuivi son propos en disant que le prêtre, partageant le sacerdoce de l’évêque, devrait toujours se nourrir de la parole de Dieu, centre et moteur de son ministère. Il a donc exhorté le frère Marcel à mettre la parole deDieuau-dessusdetoutafind’êtreunpasteurfécondpourlePeupleversqui il sera envoyé. Toutefois, Monseigneur Richard APPORA a mis en exergue le fait que l’annonce de la parole de Dieu peut rencontrer des obstacles, des inhibiteurs qui l’empêchent d’être annoncée adéquatement. Cependant ces difficultés,a-t-ilrappelé,nedoiventenaucuncasêtredesfreinsàlaprédication car la Parole de Dieu doit être annoncée à temps et à contre temps. Ainsi tous ceux à quoi on renonce pour la suite du Christ a-t-il ajouté, sera compté au centuple. De fait, le Frère Marcel AGALANI a été convié à braver les difficultés inhérentes à son nouveau ministère car beaucoup de fruits en sortiront.

Avant la bénédiction finale, trois personnes ont été invités à prendre la parole. Il s’agissait des frères Bernard NTAMACK, Jean-Paul KAMAHEU et Marcel AGALANI. Dans son propos, le frère Bernard a réitéré la joie qui habitait les frères dominicains spécialement ceux du Couventsaint-JosephdeDoualadevoirl’ordinationd’unnouveauprêtre.Le frèreJean-PaulKAMAHEUquantàlui,afélicitélenouveauprêtreetainvité enlanguefè’fè(languevernaculairedufrèreMarcel)toutelafamilledel’élu du jour à acclamer les merveilles de Dieu réalisées dans la vie du Frère Marcel. Enfin le frère Marcel AGALANI a dit toute sa joie du fait d’avoir reçu l’ordination sacerdotale. En outre, il a remercié tous les frères dominicains qui ont assurés sa formation religieuse et a particulièrement porté sa gratitude à sa famille biologique qui a accepté son choix et l’aoffert à Dieu. Enfin, ce dernier à bénit solennellement toute l’assembléeprésente.

Après la bénédiction finale et les prises de photos de circonstance toute la grande assemblée s’est réjouie chaleureusement dans les agapes fraternelles organisées par la famille et les frères dominicains de Douala.

 

Soumis par: Frères Vidal MALONGA OP et Wilfried SINDEU, OP