Pourquoi le Pape célèbre-t-il la messe du Mercredi des Cendres à Sainte Sabine?

Picture: 
Why does the Pope celebrate Ash Wednesday Mass at Santa Sabina?
Body: 

Selon une tradition qui remonte au IV° siècle, le pape célèbre le Mercredi des Cendres dans la Basilique de Sainte Sabine, actuellement la maison mère de l'Ordre des prêcheurs.

Après la légalisation du christianisme en 313, les fidèles parcouraient la ville et s’arrêtaient pour prier dans différentes églises, ils honoraient les saints martyrs qui souvent y étaient enterrés. L'Évêque de Rome les rejoignait souvent pour chanter des hymnes et prier la litanie des saints. Au cours de son pontificat, Saint Grégoire-le- Grand a établi l'ordre des églises à visiter, et a décidé que la coutume devait être une coutume de Carême - un pèlerinage spirituel avec Jésus et les saints.

La raison pour laquelle Sainte Sabine a été choisie comme la première église à visiter n'est pas entièrement connue. Certains disent que c'est parce que Saint Grégoire aimait particulièrement cette église car il y avait trouvé refuge pendant une épidémie de peste. D'autres pensent que c'est à cause de l'emplacement de Sainte Sabine sur la colline de l'Aventin, car ceux qui veulent visiter l'église doivent gravir une pente assez raide, symbolisant l'ascension du Christ au Golgotha et sa crucifixion. D'autres pensent encore que  c'est à cause de l'importance historique de l'église.

Sainte Sabine est l’une des "églises-stations " de Rome. Au cours des premières persécutions de l'Eglise, les chrétiens se réunissaient secrètement dans les maisons des fidèles pour  célébrer leur culte. L'une de ces maisons appartenait à une femme du nom de Sabine, qui fut martyrisée en 125. Entre 422-432, une basilique fut construite sur le site de la maison de Sainte Sabine et prit son nom en son honneur. Ses reliques y sont encore, ainsi que celles de Saint Alexandre, Saint Eventius et Saint Theodulus.

 

La basilique de Sainte Sabine a subi un certain nombre de rénovations au fil des siècles, mais la communauté est très fière du fait que les portes de l'église d'origine sont encore utilisées de nos jours : Elles sont en bois de cyprès sculpté avec des scènes de l'Ancien et du Nouveau Testament, y compris l'une des premières représentations de la crucifixion du Christ.

En 1218, Sainte Sabine a été donnée aux Dominicains par le pape Honorius III, deux ans après qu'il ait approuvé la fondation de l'Ordre des Prêcheurs. Elle sert de Généralat et de maison mère au Maître de l'Ordre des Prêcheurs et à la Curie.

Pendant près de 100 ans, le Pape a rejoint les Dominicains à Sainte Sabine pour la messe le Mercredi des Cendres, jusqu'à ce que la papauté s'installe à Avignon en 1309. Heureusement, le Pape Léon XIII a relancé la tradition de commencer le Carême à Sainte Sabine, et c’est à partir de là que cette coutume a été maintenue.

De nos jours, la cérémonie commence par une courte prière à la Basilique de Saint Anselme, le siège international des Bénédictins. À partir de là, le Pape, les Bénédictins, les Dominicains et tous les présents gravissent la colline, tout en chantant la Litanie des Saints. Une fois arrivés à Sainte Sabine, le Pape préside la messe. Après l'homélie, il bénit les cendres qui sont ensuite apposées sur sa tête par le Cardinal titulaire de Sainte Sabine. Le pape appose ensuite les cendres aux cardinaux, dominicains, bénédictins et aux  fidèles.

La coutume est importante compte tenu du fait que les dominicains ont été fondés pour rapprocher de la foi ceux qui s’en sont éloignés. Elle nous rappelle que nous sommes les prêcheurs de la miséricorde, en particulier pendant la période du Carême.

 

(10 février 2018)