Quand Dominique rencontre François

Subtitle: 
Chapitre Général Chronique n°2
Picture: 
The Minister General of the Friars Minor, fr. Michael Perry OFM
Body: 

Prêcher une retraite lors d'un chapitre de frères prêcheurs peut sembler à première vue une tâche ardue. Elle ne l'a pas été pour le Ministre général des Frères Mineurs, le frère Michael Perry OFM, qui s'est adressé en toute confiance à l'assemblée des provinciaux dominicains.

C'est ainsi qu'a commencé la journée de retraite du Chapitre général de Bologne. Après la première conférence, la plupart des frères capitulaires ont passé la suite de cette reposante journée dans leurs cellules climatisées avec connexion wi-fi ! Certains se sont baladés dans la ville médiévale, pour apprécier la beauté des palais, pour chercher quelques instants de rafraîchissement spirituel dans les églises, ou pour savourant une délicieuse glace italienne !

Durant ses conférences, le Père Michael a médité sur la vie de saint François, en louant ses vertus et en partageant fréquemment sa conviction que saint Dominique a témoigné d'une sainteté identique. Après tout, ces deux saints ont suivi le souffle de l'Esprit. Le frère Michael a par ailleurs souligné la fidélité à l'Évangile dont François a témoigné durant sa vie, sans s'attacher à la lettre. Il a pris comme exemple le fait que les franciscains portent un cordon autour de leur taille, même si Jésus a laissé ses disciples avec leur ceinture (ce que, soit dit en passant, les Dominicains font) alors qu'il les avait envoyés sans manteau, ni sac, ni bâton.

Saint François a choisi d'aller aux marges de la société, en partageant la vie des paysans, en vivant comme les oiseaux du ciel et comme les lys des champs. En citant Saint Bonaventure, dont il est dit que Saint Thomas était un de ses amis, le frère Michael a ajouté que les religieux et religieuses devraient "se plonger dans l'obscurité de l'humanité pour amener chaque personne à la plénitude de la vie".

Le frère Michael a conclu ses conférences en soulignant que saint François ne sentait pas la nécessité d'étudier les Ecritures de très près, car il lui suffisait de connaître le Christ, pauvre et crucifié. A ce moment, les nombreux frères étudiants présents ont opiné du chef et marqué leur approbation !

Pour marquer à nouveau cette fraternité constante qui unit les Dominicains et les Franciscains, le frère Bruno Cadoré a offert au frère Michael Perry une superbe représentation de Dominique et de François s'embrassant. Le frère Michael a quant à lui offert en retour une magnifique icône, présentant également Dominique et François enlacés. Pour finir, le frère Michael et le frère Bruno ont échangé ce même signe de paix, avant que tous les frères ne se retrouvent au couvent pour profiter d'un rafraîchissant morceau de pastèque, et pour se réjouir de leur commune vocation.

 

Le Chroniqueur

 

(19 juillet 2016)