Rencontre à Salamanque des Promoteurs Internationaux des Fraternités Laïques

Subtitle: 
Présidée par le Frère Rui Lopes et la Fraternité de Saint Dominique de Salamanque
Picture: 
Meeting of the International Commission of Dominican Lay Fraternities
Body: 

La fraternité laïque de Saint Dominique de Salamanque a organisé une réunion de bienvenue pour les Promoteurs Internationaux du laïcat dominicain, présidée par le Fr Rui Lopes, Promoteur Général et  son collaborateur le fr Manolo Pupini, pour accueillir les promoteurs d’Allemagne (Klaus et Ulrika), des Etats-Unis (Stephen et Nancy), des Philippines (Belén Tangco), du Nigeria (Adenike Emeke) et de Porto Rico (Héctor).

La fraternité a souhaité la bienvenue à tous les membres, en leur illustrant la présence des dominicains à Salamanque depuis 1222, quatre ans après la création de l’Université de Salamanque et juste après la mort de Saint Dominique. La présence de l’Ordre dominicain dans des villes universitaires était nécessaire au charisme de l’étude et de la prédication et rapidement des laïcs se joignirent aux couvents de frères et de moniales. Ces laïcs se convertirent rapidement en recteurs de la prédication, pour devenir des membres actifs, en participant au charisme dominicain. Ils ont parlé également des moments les plus importants du couvent, comme l’arrivée de San Juan el Blanco à l’église de San Esteban, ou le passage de personnages importants comme Vicente Ferrer, Colón, Pedro de Córdoba, Antón de Montesino, Francisco de Vitoria, Domingo de Soto, etc. mais aussi des moments difficiles de l’exclaustration des frères dominicains ou de leur abandon du couvent, ou encore du retour de la présence de dominicains français de la province de Toulouse. De nos jours, une trentaine de frères de tout âge et provenant de tous les continents vivent dans le couvent et se consacrent non seulement à la recherche et à l’enseignement, mais aussi à la prédication auprès de groupes de jeunes, de fraternités, et de tous groupes sociaux, etc.

Ensuite, il y a eu une description de la fraternité de Saint Dominique: elle est formée de trois groupes d’une trentaine de personnes d’âges différents, qui vivent dans cette ville le charisme dominicain de la prédication et de la prière,  en parlant avec Dieu et de Dieu dans différents contextes : la famille, le catéchisme, l’éducation, l’écriture, chacun selon ses possibilités. L’étude et la méditation de la Parole sont importantes dans notre fraternité et de nombreux membres proviennent de l’Ecole de Théologie tout en continuant leur formation et préparation dans les groupes fraternels.  D’autres vivent le charisme de la fraternité en aidant des frères et des infirmes, ou bien en collaborant avec la Caritas ou  Acción Verapaz.

Après la présentation de la fraternité et du couvent de San Esteban, nous nous sommes présentés individuellement, en partageant la richesse de notre contribution dans les différents pays en tant que membres laïcs dominicains, de Salamanque aux Etats-Unis, de l’Allemagne au Centrafrique, des Philippines à Porto Rico. Ce fut un moment enrichissant qui s’est conclu par l’intervention du fr. Rui Lopes. Il a parlé de la présence de la Commission à Salamanque,  et a souhaité que la nouvelle province Hispaniae en développement puisse participer aux réunions de cette dernière.

La prière est importante pour la fraternité et en cette occasion elle nous a permis d’être unis en priant tous ensemble pour les Vêpres. Après la prière, nous avons partagé le repas du soir avec des produits typiques de Salamanque, en continuant nos échanges fraternels dans les très beaux jardins du couvent de San Esteban.

 Juan Antonio Mateos Pérez, OP

 

(29 juillet 2015)