Session Justice et Paix de décembre, déjà 15 ans !

Subtitle: 
Les Sœurs dominicaines au Cameroun
Picture: 
Les Sœurs dominicaines au Cameroun
Body: 

Chaque année au mois de décembre, les Sœurs dominicaines au Cameroun organisent une session Justice et Paix à laquelle participent également les frères et les autres membres de la Famille dominicaine. La session de décembre 2014 était la 15ème . La sœur Dorothée Béatrice ANZIE, Coordinatrice des Sœurs Dominicaines au Cameroun a bien voulu partager avec les lecteurs d’Afridoms Flash, cette expérience « de se retrouver en famille en vue d’une mission commune.»

« Se prendre en charge pour améliorer nos relations ». C’est le thème de notre traditionnelle session Justice et Paix qui s’est tenue cette année, du 26 au 28 décembre 2014 dans  la communauté des  sœurs dominicaines de l 'Anunciata à Abom, Yaoundé, Cameroun. Elle était animée par le frère Olivier Noah, un psychanalyste.  Nous étions 42 participantes de 8 congrégations dominicaines à savoir : Dominicaines de l’Anunciata (20 Sœurs), Dominicaines de la Bienheureuse Imelda (5 Sœurs), Dominicaines de Santo Domingo (8 Sœurs),  Dominicaines de la Présentation (1 Sœur), Dominicaines de la Sainte Famille (4 Sœurs), Dominicaines de Saint Dominique (2 Sœurs), Dominicaines des Saints Anges  (1 Sœur), Missionnaires Dominicaines du Rosaire  (1 sœur). 

Après l’accueil chaleureux des sœurs et le mot de bienvenue de la Sr. Béatrice, la session  a commencé par un partage d’informations  de notre grande famille des Sœurs Dominicaines au Cameroun : le compte-rendu de la session Justice et Paix des Sœurs Dominicaines d’Afrique (DSA) du 11 au 16 mai 2014 à Abidjan, Côte d’Ivoire à laquelle a participé la Sr. Ninon Marie Dominique, promotrice Justice et Paix en Afrique Centrale ; le rapport des activités de la Jeunesse dominicaine ; le rapport de la formation des aspirantes, postulantes et jeunes professes ; le rapport des activités et des projets du Centre Hospitalier Dominicain Saint Martin de Porres ; les finances (entrées et sorties de l’année).

Le thème de la session avait pour but de nous aider à devenir autonome, à se conduire soi-même pour ne pas être des personnes qui passent leur temps à pleurer ou à se plaindre des autres. Pour  arriver à cette gestion d’émotion le frère Olivier Noah nous a proposé  des pas à suivre : la connaissance de soi,  la gestion de ses traumatismes, la  prise  de conscience de l’estime de soi, apprendre à se pardonner, bâtir des frontières solides, écouter le cerveau droit  qui nous envoie des messages sincères sur nos vraies émotions, repérer ses sources d’énergie.

Le dimanche 28, après la messe présidée par le fr Stanislas Nzitoukoulou, op, nous   avons continué avec le frère Olivier qui nous a davantage  montré l’importance de se prendre en charge. Nous avons aussi fait des  exercices de relaxation, précisément, le   scanner du corps et la visualisation pour donner  des orientations à notre cerveau. Puis il nous a fait un bref historique de la naissance et de la mission de CAPACITAR.

En conclusion  il est important de se prendre en charge en vue d’aimer, d’être chaste et permettre des distances plus saines dans une équipe de vie. Nous avons besoin d’être des femmes debout pour mieux accomplir notre mission.

Nous avons fait des propositions pour  marquer ensemble l’année de la vie consacrée et les 800 ans de l`Ordre dominicain: une prière qui sera rédigée par nous-mêmes qui sera dite par chaque Communauté, une journée porte ouverte médiatisée, le 2 mai 2015 chez les Frères ou chez les Sœurs de la Bienheureuse Imelda à Mvog Ada, Yaoundé, un bulletin d’information. Des commissions ont été créées à cet effet pour mieux organiser tout ce qui a été proposé.

Qu’il est beau de se retrouver en famille en vue d’une mission commune ! 

Sr. Dorothée Béatrice ANZIE, OP

 

(20 janvier 2015)