Solidarité avec nos frères et sœurs en République Centrafricaine

Picture: 
Fr Bruno Cadore in Bangui, Central African Republic
Body: 

C’est à Bangui en République Centrafricaine (RCA) que le Maître de l’Ordre, le frère Bruno Cadoré a choisi de célébrer les fêtes pascales. Accompagné de son Socius pour l’Afrique, le frère Gabriel Samba, ils sont arrivés dans la capitale centrafricaine le 31 mars 2015, Mercredi Saint. Cette visite fraternelle qui s’est achevée le 7 avril avait pour objectif de réconforter nos cinq frères, les soeurs et toute la Famille dominicaine qui vivent dans des situations difficiles depuis l’avènement des SELEKA et des Anti BALAKA. C’était aussi l’occasion de manifester la solidarité avec les familles des frères très éprouvées par cette crise, l’Eglise et le peuple centrafricain.

Le frère Bruno qui s’est rendu en Irak en d’octobre 2014 et en Ukraine en février 2015, ne pouvait pas ignoré la RCA et resté indifférent aux souffrances de nos frères et soeurs qui traversent aussi des moments très difficiles mais peut-être peu relayés par les médias, et donc méconnus des gens. Pourtant il y a eu beaucoup d’atrocités, des massacres, des razzias et incendies des villages entiers ; et les populations connaissent beaucoup de misères et de souffrances. Des camps des déplacés pullulent partout. Qui prêtera la voix à ces sans-voix pour crier leur détresse insoutenable?

Au coeur de cette population meurtrie, nos frères et soeurs se veulent être témoins de l’espérance, témoins de la présence et de la proximité de Dieu, témoins de sa miséricorde. Au plus fort de la crise, ils ont fait le choix de rester avec le peuple centrafricain, malgré le danger de la mort, les pillages, l’insupportable crépitement des armes qui déchirait les coeurs. Car ceux qui étaient là, ceux qui souffraient et mouraient étaient aussi des humains. Les récits des événements que nous ont racontés les frères, les soeurs, les familles sont poignants. Nos frères et soeurs ont rendu-là un témoignage évangélique et missionnaire éloquent.

Le Mercredi Saint à 17h30, nous avons participé à la Messe Chrismale présidée par Monseigneur Dieudonné NZAPALAINGA, Archevêque de Bangui, à la cathédrale Notre Dame de l’Immaculée Conception. Le Nonce apostolique en RCA et au Tchad, Mgr Franco COPPOLA était également présent, et environ une centaine de prêtres concélébrants. De nombreux religieux et religieuses, les fidèles du Christ, avaient envahi la cathédrale qui était pleine à craquer. Tous chantaient avec une joie que l’on ne retrouve pas dans les pays en paix et riches. Là, avec le Maître de l’Ordre et tout le presbyterium de Bangui, nous avons renouvelé nos promesses sacerdotales. Un festin a été offert à la fin de la messe pour célébrer la fête du Sacerdoce.

Nous avons visité nos soeurs de saint Thomas d’Aquin à Begoua, les Missionnaires dominicaines d’Afrique (DMA) au quartier Combattant où nous avons rencontré la jeunesse dominicaine et les enfants appelés, Amis de saint Dominique. Les DMA qui sont à Mbata à l’intérieur du pays ont profité de leur séjour à Bangui pour saluer le Maître de l’Ordre. Les frères nous ont emmenés voir leurs lieux d’apostolat : le Grand Séminaire St Marc de Bimbo, la Propédeutique, le siège de la Conférence des Supérieurs Majeurs de Centrafrique dont notre frère Richard Appora, supérieur de la communauté de Bangui, est le président. Nous avons rendu visite à l’Archevêque de Bangui et au Nonce Apostolique. Les deux prélats ont exprimé leur joie et leur reconnaissance pour la présence des Dominicains et leur travail dans la formation, en particulier au grand séminaire. Ils ont émis le souhait de voir la communauté être renforcée et de s’investir dans l’éducation des jeunes.

Nous avons eu de belles célébrations pascales dans l’église de la communauté, remplie par des fidèles pleins de joie et d’espérance. Le frère Bruno a présidé la Veillée pascale et le frère Gabriel la messe du dimanche de la Résurrection. Le lundi de Pâques nous avons eu la rencontre de la Famille dominicaine, avec messe et repas chez les frères. Enfin, nous avons rendu visite aux familles des frères. Certains frères ont perdu des parents, assassinés lâchement et violement chez eux, enterrés sans la dignité que nous devons aux morts en Afrique. Nous nous sommes inclinés devant leurs tombes. Le frère Bruno a eu les paroles et les attitudes justes pour réconforter les familles. Celles-ci étaient émues de voir le Maître de l’Ordre arrivé chez elles, dans leurs quartiers, dans les camps des déplacés surnommés ironiquement « Ledger », du nom du plus grand hôtel luxueux de Bangui.

Malgré ces difficultés, les gens gardent la joie et l’espérance dans le retour de la paix, la réconciliation et la cohabitation avec leurs voisins d’hier quelle que soit l’appartenance religieuse. C’est dur pour certains car les plaies sans encore béantes et pensent à la vengeance, mais une Centrafrique nouvelle est possible et beaucoup y croient. C’est aussi notre prière et notre espérance.

Cliquez ici pour les photos

Fr. Gabriel Samba, o.p.

 

(16 April 2015)