Un Evêque Dominicain en Amazonie Péruvienne

Picture: 
Bishop David Martínez de Aguirre Guinea, O.P.
Body: 

L’Evêque David Martinez De Aguirre Guinea, OP a succédé à l’Evêque Francisco Gonzalez Hernandez, OP comme Evêque du Vicariat Apostolique de Puerto Maldonado, au Pérou. La démission de l’Evêque Francisco Gonzalez Hernandez pour des raisons de santé a été acceptée par le Saint Père. Ils sont tous les deux de la  Province d’Espagne et l’Evêque Francisco était en fonction au Vicariat Apostolique depuis 2008.

L’Evêque David est né en 1970 à Victoria (Espagne). Après des études primaires et secondaires à la « l’Ecole Marianiste de Sainte Maria Ikastetxea de Vitoria-Gasteiz », il a étudié au Haut Institut de Philosophie à Valladolid (1993-1995) et ensuite à la Faculté de Théologie de San Esteban à Salamanque (1995-1998). Il s’est diplômé en Théologie Biblique à l’Université de Deusto à Bilbao, et a suivi un cours à l’École Biblique de Jérusalem (1998-2000).

Il a fait sa profession solennelle en 1993 et a été ordonné prêtre en 1999. Sa première assignation a été l’Eglise de l’Incarnation, à Bilbao.

En 2000, il est parti au Pérou pour réaliser son rêve de travailler comme missionnaire en Amazonie. Sa première assignation a été la Mission de San Jose, à Koribeni, au Vicariat Apostolique de Puerto Maldonado, et comme Professeur de  Théologie Biblique au Séminaire du Vicariat.

De 2001 à 2014, il a été chargé de la Mission de Kirigueti et à partir de 2004, il a été conseiller au Vicariat Régional  Dominicain Santa Rosa de Lima. Au cours des quatre dernières années, il travaillé comme directeur de la Mission de « San Pedro Martir », à Timpía, et comme membre du conseil du Centre Culturel de José Pio Aza, à Lima.

En Novembre 2014, il a été nommé Evêque Assistant et, depuis, il aide l’Évêque  Francesco dans son ministère pastoral et de gouvernance du Vicariat Apostolique.  

L’Evêque David a la responsabilité d’une grande région d’Amazonie Péruvienne avec des populations très pauvres appartenant à différents groupes ethniques et linguistiques, éparpillées dans des zones très difficiles d’accès. C’est un grand défi de travail pastoral pour le Vicariat. Cependant, cette tâche n’est pas nouvelle pour l’Evêque David qui, depuis 15 ans, vit et travaille dans l’une des zones la plus éloignée de cette région.  

 

(23 juin 2015)