Volontaires à la Sainte-Baume

Subtitle: 
Témoignages
Picture: 
Volontaires à la Sainte-Baume
Body: 

Les frères dominicains de la Sainte-Baume invitent les étudiants et jeunes pros, de 18 à 30 ans, à les rejoindre comme volontaires toute l’année, et particulièrement pendant l’année. Venez vivre un temps de vacances auprès de sainte Marie-Madeleine, au rythme de la prière des heures et de la messe quotidienne des Pères Dominicains.

4 Témoignages

Passer une semaine au service des frères dominicains de la Sainte Baume et auprès de sainte Marie-Madeleine, c’est donner un peu de son temps de vacances certes, mais c’est surtout passer une semaine de retraite et de repos dans un cadre magnifique et auprès d’une communauté de frères et de soeurs dominicains qui sauront vous accueillir, prendre le temps de vous connaître, de vous écouter et de prier avec vous. A chacun de mes séjours je reste frappée devant cette disponibilité qui est la leur, cette attention qu’ils portent à chacun. Je me souviens tout particulièrement d’une après midi entière passée en discutions à bâton rompus avec deux frères et quelques volontaires sur toutes sortes de sujets qui pouvaient nous tenir à coeur. Une catéchèse en petit comité et personnalisée, c’était un moment vraiment génial. Je ne peux que vous recommander de venir à la Sainte Baume, de vivre ce temps de service et d’en revenir rempli de la joie du Christ !

Ombeline, 31 ans

Les frères aumôniers sont des frères étudiants, très souvent. Ils ont donc à peu près notre âge. Ils ont déjà une solide formation et une grande maturité. On peut plaisanter avec eux mais on peut aussi (et surtout) discuter avec eux à cœur ouvert de nos questions de la vie de tous les jours ou de points que l’on a mal compris et qui nous empêchent d’avancer. Ils sont vraiment accueillants. Ils nous prennent comme on est, où on en est et nous guident pour avancer…

Lorsque l’on est appelé pour aller accueillir les pèlerins à la grotte, le service est un peu différent. Le lieu, et les dominicains, ont un lien particulier avec la miséricorde. Et donc avec l’accueil des gens avec comme but de leur faire découvrir l’amour immense que le Seigneur leur porte et Son pardon. Rien d’exotique à faire à la grotte quand on est volontaire (pas d’estrade avec un micro). Simplement être sur le parvis pour guider ceux qui ont des questions, donner un verre d’eau, proposer des visites de la grotte et tenir une petite boutique. Nous sommes reconnus car nous portons un polo rose. C’est par ces biais que les visiteurs osent poser des questions. Nous les aidons comme nous pouvons. Souvent, un frère passe pour nous aider et papoter avec eux et avec nous.

Alix, 28 ans

Passer une semaine de volontariat à la Sainte-Baume n’est pas quelque chose de banal. Dans ce lieu très beau de la Provence, j’ai eu l’occasion de découvrir la présence de Marie-Madeleine, Apôtre des Apôtres que des milliers de pèlerins viennent prier chaque année.

Ce fut l’occasion aussi de servir à l’hôtellerie tenue par les frères et soeurs dominicains. Ces-derniers accueillent les personnes dans le cadre des sessions toutes organisées ou dans pour une retraite personnelle. Comme volontaires, nous aidons au service, nous accueillons les pèlerins, nous faisons visiter la Grotte où a vécu sainte Marie-Madeleine. Et puis nous sommes accompagnés par un frère qui nous donne un enseignement et nous aide à vivre un temps de repos, de retraite et de détente bien sympathique !

Bref les VSB c’est le top dans le genre service d’été !

François, 25 ans

Je suis venue à la Sainte-Baume pour la première fois en ne sachant pas très bien où est-ce que je mettais les pieds… Aussitôt arrivée, aussitôt conquise par ce magnifique lieu !

J’ai été particulièrement touchée par l’accueil des frères dominicains qui nous invitent à nous sentir chez eux comme chez nous. Il y a une vraie vie fraternelle avec les frères, riche en partages. C’est riche de pouvoir se sentir proche d’une communauté religieuse dans laquelle on peut se ressourcer de temps à autres loin du brouhaha de nos vies de jeunes professionnels !

La vie entre Volontaires est aussi une grande source de joie et je crois que c’est notamment par le partage que l’on a entre tous : le partage du service qui se fait toujours dans la joie et la bonne humeur, les partages de discussions, les rencontres que l’on fait, les débats que l’on peut avoir, les bonnes parties de rigolades bref nos vies que l’on se communiquent tout simplement !

Etre Volontaire est tout simplement une grande joie, profonde, que procure concrètement le don de soi.

Et puis il y aussi les offices dominicains ! J’aime particulièrement la liturgie des offices, je suis touchée par la beauté des textes, la mélodie des chants, cela me permet bien souvent de goûter aux bienfaits de la prière et du temps consacré à la prière ! C’est à chaque fois nouveau et à chaque fois un véritable ressourcement spirituel.

Ce que j’aime également dans ce bénévolat, c’est que chaque jour nous avons un enseignement donné par un frère, ces topos quotidiens permettent de nourrir notre intelligence et je crois en tout cas que ça m’aide et participe toujours à entrer dans l’intelligence de la Foi.

Enfin et pour ne pas déplaire, cette petite bourgade reculée de Provence régale nos sens notamment par la beauté des paysages ! Cette contemplation de la Création de Dieu est apaisante et ressourçante.

Bref, être Volontaire à la Sainte-Baume c’est une vraie parenthèse dans nos vies, et une véritable invitation à se laisser transformer par le Christ sous le regard de sainte Marie-Madeleine !

Clémence, 28 ans

 

(2 août 2015)