Une figure de proue : le Bienheureux Giuseppe Girotti, O.P.

La Journée de commémoration de l’Holocauste, qui sera célébrée le 27 janvier 2020, a été établie par les Nations Unies grâce à la résolution 60/7 du 1er novembre 2005. L’importance de cette date est due au fait qu’elle commémore les victimes de l’Holocauste, les lois raciales et tous ceux qui ont risqué et donné leur vie pour protéger les personnes persécutées. En ce jour de commémoration, notre Ordre se doit d’évoquer l’un de nos frères bien-aimés, Giuseppe Girotti, qui a été tué par les nazis dans le camp de concentration de Dachau.

Né à Alba (Cuneo) le 19 juillet 1905, il entra au Collège dominicain de Chieri en 1918, où il prit plus tard l’habit religieux en 1923. La même année, le 15 octobre, il fit profession dans l’Ordre des Prêcheurs et fut ordonné prêtre le 3 août 1930. L’année suivante, ayant obtenu un Lectorat de Théologie Sacrée, ses supérieurs décidèrent de l’envoyer à l’École Biblique de Jérusalem nouvellement créée, sous l’égide de Joseph Marie Lagrange et d’autres illustres chercheurs bibliques.

Après avoir obtenu une licence en sciences bibliques en 1934 devant la Commission Biblique Pontificale, le P. Girotti est rentré en Italie et a commencé ses conférences sur l’Ecriture Sainte au centre d’études dominicain de Santa Maria delle Rose à Turin et au Collège des Missionnaires de la Consolata. Il a exercé son ministère sacerdotal, plus particulièrement envers les nécessiteux, parmi les pauvres et les humbles, en particulier à la maison des personnes âgées pauvres appelée l’Ospizio dei Poveri Vecchi.

A la mort du P. Marco Sales en 1937, le P. Girotti fut chargé de poursuivre le travail inachevé du dominicain sur le commentaire de la Sainte Bible. Il a accepté, et l’a fait avec un grand dévouement qui provenait de sa préparation minutieuse, de son expérience d’enseignement et de sa facilité naturelle d’assimilation et d’explication. En 1838, le P. Girotti publia son commentaire sur le livre de la Sagesse et en 1941 sur les livres attribués au prophète Isaïe ; deux publications remarquables, dans lesquelles le jeune auteur alliait les qualités de clarté et de pragmatisme du P. Sales. Il a su associer la précision et la profondeur de la critique et l’exégèse moderne.

Mais même le travail du P. Girotti devait rester inachevé. Le prieur du couvent de Saint Dominique, à Turin, remarqua que le Père Girotti, surtout après le jour de l’armistice, le 8 septembre 1943, arrivait au couvent chargé de colis, à plusieurs reprises pendant la nuit, se justifiant en disant : “Tout ce que je fais est seulement pour la charité”. Pendant la guerre, il aidait, en particulier les Juifs qui étaient persécutés à cause des lois raciales. Parmi eux, il y avait la nièce du Rabbin Deangeli de Rome qui décida de l’accompagner en Suisse. En chemin, ils furent cachés par le médecin Giuseppe Diena à Cavoretto, et c’est ainsi qu’ils furent découverts et arrêtés le 29 août 1944. Le professeur Diena fut déporté à Flossemburg où il fut tué le 2 mars 1945; le P. Girotti, lui, fut tué lors de la fête de la Pâque de la Résurrection, le 1er avril 1945, à Dachau, où il fut interné précisément à cause de l’aide qu’il avait dispensée. Il avait alors 39 ans. La nouvelle s’est répandue. Sur le rebord de son lit, une main anonyme écrivit : Saint Giuseppe Girotti.

Le 14 février 1995, l’Etat d’Israël a décidé d’honorer Giuseppe Girotti qui, pendant la période de l’Holocauste en Europe, a risqué sa vie pour sauver les Juifs persécutés, lui donnant l’honneur de Juste parmi les Nations. L’Eglise a reconnu le témoignage du P. Giuseppe Girotti et le 26 avril 2014, il a été déclaré bienheureux, dans la cathédrale d’Alba, sa ville natale.

Saint Père, nous vous remercions pour les dons de la charité et de la science qui ont inspiré au bienheureux Giuseppe Girotti le sacrifice de sa vie pour autrui. Aide-nous aussi à vivre l’Évangile, et à chérir ta Parole par de bonnes œuvres. Par son intercession, nous vous prions de nous accorder la grâce …, et de bien vouloir le glorifier ici-bas, afin qu’il devienne un guide pour nous tous. Nous vous le demandons par le Christ, notre Seigneur qui est le chemin, la vérité et la vie. Amen.

Le P. Massimo Negrelli, O.P.
Promoteur des causes des Saints pour la Province Saint Dominique en Italie

Leave a Comment

Informations de contact

 Piazza Pietro d'Illiria, 1 | 00153 Roma | Italy

 info@curia.op.org

 +39.06.579401

Réseau social