Lancement du premier site web international des moniales dominicaines 

Saint Dominique de Guzman a fondé les moniales de l'Ordre en 1206
Lancement du premier site web: www.monialesop.org

Summit, New Jersey–Les moniales de l’Ordre des Prêcheurs, communément appelées les moniales dominicaines, lancent leur premier site web international, www.monialesop.org, afin de mieux faire connaître leur mission de prière au sein de l’Ordre.

Saint Dominique de Guzman a fondé les moniales de l’Ordre en 1206, dix ans avant la fondation des frères en 1216, en réunissant neuf femmes de la secte cathare converties à la foi catholique au monastère de Notre Dame de Prouilhe dans le sud de la France. Dès le commencement, saint Dominique a associé les moniales contemplatives à la mission de l’Ordre qui consiste à prêcher l’Évangile, par leur vie de prière et de pénitence, pour le salut des âmes. 

Selon la tradition, c’est dans ce monastère que saint Dominique a reçu le chapelet de Notre-Dame en 1208, bien qu’il n’existe aucun document historique pour prouver cette tradition orale. 

Bien que chaque monastère dominicain soit autonome, les moniales dominicaines sont liées par une règle et des constitutions communes et leur profession d’obéissance au Maître de l’Ordre des Prêcheurs, qui est unique parmi les ordres contemplatifs de moniales.

Premier site web international des moniales

Le nouveau site web www.monialesop.org est dans les trois langues officielles de l’Ordre des Prêcheurs : l’anglais, le français et l’espagnol. Les lecteurs peuvent s’informer sur les différents éléments qui composent la vie contemplative des moniales et sur la manière particulière dont elles participent à la mission de prédication de l’Ordre. 

Il y a une carte interactive où l’on peut trouver n’importe quel monastère dans le monde. On peut trouver aussi facilement des liens vers les sites web de chaque monastère ainsi que des informations sur les personnes de contact.

Dans la page Ressources il y a différents articles sur le charisme des moniales ainsi que les anciens numéros de Monialibus, le bulletin international des moniales. 

Bien que les moniales de l’Ordre aient toujours été répertoriées sur le site principal de l’Ordre des Prêcheurs, les informations étaient très difficiles à trouver. Sœur Lioba Hill, OP, du monastère de Notre-Dame de Prouilhe, France, est la représentante des monastères français à la Commission internationale des moniales, et c’est elle qui a proposé l’idée d’un site web entièrement dédié aux moniales. 

Sœur Marie-Madeleine, OP, du Monastère de Notre-Dame du Rosaire, Summit, NJ, a été chargée de créer le site. Malgré les défis représentés par les différentes langues, des moniales du monde entier ont collaboré avec S. Marie-Madeleine pour faire de ce site le fruit d’une communion fraternelle au niveau international.Il y a environ 2500 moniales dans 190 monastères répartis sur les cinq continents du monde.

Contact: Sr. Mary Catharine Perry, OP
smc@summitdominicans.org

Lancement du premier site web international des moniales dominicaines
Il y a environ 2500 moniales dans 190 monastères répartis sur les cinq continents du monde

Leave a Comment

Informations de contact

 Piazza Pietro d'Illiria, 1 | 00153 Roma | Italy

 info@curia.op.org

 +39.06.579401

Réseau social