Le frère Martin de Porres. Frères Coopérateurs Dominicains
Le frère Martin de Porres

Dans sa lettre au Maître de l’Ordre, “Praedicator Gratiae”, le pape François écrit : « En notre temps, caractérisé par un changement d’époque et de nouveaux défis pour la mission évangélisatrice de l’Église, Dominique peut donc être une source d’inspiration pour tous les baptisés qui sont appelés, en tant que disciples missionnaires, à rejoindre toutes les “périphéries” de notre monde en diffusant la lumière de l’Évangile et l’amour miséricordieux du Christ. (…), à coopérer aux efforts mis en œuvre pour ‘enfanter un monde nouveau où nous serons tous frères, où il y aura de la place pour chacun des exclus de nos sociétés, où resplendiront la justice et la paix’ ».   Il appelle tous les dominicains à être à l’avant-garde d’une nouvelle proclamation de l’Évangile, qui puisse parler au cœur des hommes et des femmes de notre temps et éveiller en eux la soif de la venue du Royaume du Christ fait de sainteté et de paix. 

Frère Gerard Francisco Timoner III, OP, Maître de notre Ordre, en développant l’appel du pape François à notre Ordre déclare : « ‘Parlant soit avec Dieu, soit de Dieu’, saint Dominique incarnait une synergie de contemplation et d’action et était un exemple de disciple-missionnaire, appelé à suivre le chemin de l’Évangile et envoyé pour le prêcher. Il est intéressant de réfléchir au fait que le Saint Père utilise plutôt le terme de missionnaire-disciple. Peut-être le Pape François nous invite-t-il à comprendre que le Dieu qui nous envoie en mission est le même Dieu qui est présent partout et qui nous invite constamment à le suivre en tant que disciples ». 

L’appel lancé par le pape François et le Maître de notre Ordre à tous les dominicains à servir comme disciples-missionnaires est d’autant plus prophétique que la Commission permanente pour la vocation de frère coopérateur poursuit le travail qui lui a été confié par le Chapitre général de 2019 à Bien Hoa (cf. nn.189-198).  Cet acte du Chapitre général de 2019 a été un événement historique ; plus important encore, il a constitué un moment déterminant en réaffirmant la présence essentielle pour notre monde contemporain de la vocation et du ministère des frères coopérateurs dans la réalisation de la mission et du charisme de notre Ordre 

Le ministère de frère coopérateur existe dans la vie de notre Ordre depuis sa fondation.  Les exemples sont nombreux à travers ces huit cents ans d’histoire et témoignent de la richesse, de la diversité et les défis de ce ministère pour répondre aux besoins de l’Eglise, en particulier parmi les martyrs de la foi. Inspirés par l’appel du pape François et du Maître de notre Ordre à renouveler notre mission et notre charisme en tant que missionnaires et disciples-prédicateurs de la grâce, nous avons été chargés de présenter une vision radicalement nouvelle du ministère de l’évangélisation et de la formation de disciples. Nous avons aussi été appelés à définir de nouvelles initiatives pour la formation et le ministère des frères coopérateurs qui répondent aux besoins urgents de notre monde d’aujourd’hui et de demain et qui enthousiasment les jeunes qui rejoignent notre Ordre en tant que frères coopérateurs, disciples-missionnaires et prêcheurs de la grâce.

            En collaboration avec le travail de la Commission permanente, une Commission théologique a été constituée (cf. ACG Bien Hoa 2019, n. 199) dont la charge est « d’entreprendre des recherches théologiques sur la vocation du frère coopérateur ». La publication de cette recherche permettra d’approfondir la spécificité de la vocation de frère coopérateur dans l’Ordre et dans l’Eglise. 

La Commission permanente s’est réunie à plusieurs reprises afin de remplir sa mission. Elle a entrepris d’identifier plusieurs projets et initiatives susceptibles de mobiliser tous les frères coopérateurs de notre Ordre ainsi que tous les membres de la Famille Dominicaine, pour participer à la création et à la mise en œuvre d’une nouvelle approche qui réponde aux besoins de l’Église et d’un monde qui a besoin de guérison, d’espoir et d’une paix durable. La Commission entame actuellement les préparatifs d’un plan à long terme. Nous invitons tous les membres de la Famille Dominicaine à contribuer à la formulation de ce plan en contactant l’un des membres de la Commission permanente dont la liste figure ci-dessous.

Pour reprendre les mots du pape François, « puisse l’Ordre des Prêcheurs, aujourd’hui comme hier, se trouver à l’avant-garde d’une proclamation renouvelée de l’Évangile, qui puisse parler au cœur des hommes et des femmes de notre temps et éveiller en eux la soif de l’avènement du royaume de sainteté, de justice et de paix du Christ ! » [i]

            En allant de l’avant pour créer une image et un ministère renouvelés pour les frères coopérateurs dominicains dans notre monde, nous nous souvenons de l’invitation de Jésus « passons sur l’autre rive » (Mc 4, 35). Suivons-le, ainsi que ses disciples, dans leur voyage au cœur des terres païennes pour annoncer le message du Royaume. N’ayons pas peur de franchir toutes les frontières, même jusqu’aux extrémités du monde, et accueillons dans notre maison commune les égarés, les derniers, les plus petits, les mal-aimés, les indésirables, les victimes de l’esclavage et de la traite humaine et ceux qui sont contraints de vivre à la périphérie de la société humaine dans un anonymat assourdissant. Amen[ii]

Frères membres de la Commission permanente :

24.06.2021, Fête de la Nativité de saint Jean Baptiste


[i] Ibid, p. 2.

[ii] Cf. Congrégation pour les instituts de vie consacrée et les sociétés de vie apostolique, Identité et mission du frère religieux frère dans l’Église, Cité du Vatican, Rome 2015.