Célébration du jubilé de la Province de Malte

Les Dominicains de la Province Saint Pie V de Malte ont officiellement célébré le Jubilé le 24 mai, mémoire de la Translation de notre père saint Dominique. L’archevêque Charles J. Scicluna a présidé la messe avec les frères et les membres de la Famille Dominicaine. Cette célébration eucharistique s’est tenue au couvent dédié à Notre-Dame de la Grotte qui est également maison de formation et curie provinciale.

L’Archevêque Scicluna dit que la phrase de St Paul, « j’ai été établi prédicateur et apôtre, chargé d’instruire les païens dans la foi et la vérité » (1 Tm 2,7) résume le charisme et la vocation de Dominique. Cette identité confirmée l’a conduit à placer la sainteté et la dignité de la personne humaine au centre de la prédication lorsqu’il s’est attaqué aux hérésies cathares et albigeoises qui méprisaient le corps humain et les relations humaines, voire le mariage. La prédication de Dominique pouvait alors être considérée comme une célébration de la création de Dieu, au cœur de laquelle se trouve l’image du Créateur imprimée de manière unique sur chaque être humain, racheté par l’amour de Dieu en Christ.

Le titre donné à Dominique – Praedicator Gratiae – est intimement lié à la manière dont Dieu a révélé son amour pour nous tous, à savoir, par sa miséricorde qui est accordée comme un pur don. Le fait que l’Ordre ait choisi comme thème principal du Jubilé la convivialité et la fraternité autour de la table de Dominique nous rappelle à tous que, de même que manger est une activité humaine vitale, notre gratitude pour l’attention indéfectible de Dieu devrait s’exprimer par un amour, une compassion et une fraternité tangibles envers tous.

Enfin, l’archevêque a demandé si la figure de Dominique était encore pertinente aujourd’hui. Ce n’est même pas une question à se poser puisque le besoin de prêcher et d’évangéliser est plus urgent que jamais. La nécessité de notre prédication correspond à la soif humaine perpétuelle pour la compassion et la vérité remplie de grâce offerte par le Seigneur. Prions pour que les communautés dominicaines puissent répandre l’arôme merveilleux qui s’est dégagé de la tombe de Dominique lors de cette inoubliable Translation et qui interpelle notre foi dans le mystère pascal du Christ, le message central de notre prédication aujourd’hui.