La prédication dominicaine

La prédication est un bien commun de l’Eglise. Il serait audacieux de dire qu’il y a une prédication dominicaine. Mais il y a bien un mode dominicain de prédication.

Toute prédication chrétienne est une annonce du salut éternel promis et donné par le Christ Jésus. Il a confié cette mission à ses Apôtres qui l’ont transmise à leurs successeurs, les évêques. Ceux-ci en confient la charge à leurs prêtres. Et parmi ces prêtres il y a des religieux.

C’est cette appartenance à une famille religieuse qui spécifie une prédication. En ce sens la prédication est dominicaine quand elle vient d’un frère prêtre de l’Ordre des Prêcheurs. Saint Dominique, en effet, a sollicité de l’Eglise le privilège pour ses frères de ne vivre que pour la prédication. Ils se distinguaient ainsi des moines, qui n’ont pas vocation à prêcher, et des curés de paroisse qui sont avant tout des pasteurs.

Toute la vie des Dominicains est centrée sur l’annonce de la parole de Dieu. Toute leur vie doit être prédication d’où leur nom de « frères prêcheurs ». C’est la spécificité de cette vie qui fait de leur prédication qu’elle est dominicaine. Cette vie repose sur quatre piliers indissociables et indispensables.

D’abord la vie communautaire. Les frères de l’Ordre des Prêcheurs doivent vivre la parole de Dieu pour pouvoir l’annoncer. La vie communautaire est prioritaire, même si, comme tous les religieux, mais à leur façon, ils font vœu d’être obéissants à leurs supérieurs (qu’ils choisissent eux-mêmes par élection), de vivre dans la pauvreté (en ne possédant rien personnellement) et dans un chaste célibat.

Leur vie est liturgique, tant dans leur mode de prier que dans leur façon « rituelle » de vivre : chapitres et élections fréquentes, mais aussi repas communautaires et vie toute réglée par un coutumier sans cesse remis à jour.

Leur vie est studieuse. Il s’agit scruter la Parole de Dieu avant de l’annoncer. Il faut inlassablement approfondir le sens des mystères pour pouvoir les annoncer clairement.

La vie des frères prêcheurs est fondée sur une assidue contemplation. Ce qu’exprime l’adage : ils contemplent pour pouvoir annoncer le fruit de leur contemplation.

La prédication dominicaine est le produit de toutes ces racines. Elle est comme un bel arbre fruitier. Il porte de beaux fruits quand il est implanté dans une bonne terre, quand il est bien arrosé et qu’il est exposé au soleil. La terre c’est Jésus, la Parole faite homme. La pluie tombe du ciel comme l’Esprit Saint. La lumière vient du Père dont procède toute vie. Et c’est tout un, les racines, le tronc, les branches, les feuilles, les fruits. Si les fruits sont beaux et bons, alors ils viennent vraiment de Dieu.

Informations de contact

 Piazza Pietro d'Illiria, 1 | 00153 Roma | Italy

 info@curia.op.org

 +39.06.579401

Réseau social