La Famille Dominicaine est profondément reconnaissante au Saint Père, le Pape François, d’avoir écrit Praedicator gratiae, sa lettre inspirante et encourageante à l’Ordre des Prêcheurs à l’occasion du 8ème centenaire du dies natalis de saint Dominique de Caleruega. L’incipit de sa lettre fait écho à l’événement historique par lequel le pape Honorius III a confirmé la prédication comme mission de l’Ordre et a donné à Dominique et à ses frères de Toulouse le nom de “prêcheurs”. Le pape François affirme dans sa lettre que prêcheur de la grâce est un titre attribué à saint Dominique qui évoque bien par « le charisme et la mission de l’Ordre qu’il a fondé », c’est-à-dire la grâce de la prédication et la prédication de la grâce.

Nous remercions le Saint Père d’être pour nous Pierre et ainsi de nous fortifier dans la foi (Luc 22, 32). Nous remercions le Pape François d’avoir salué la famille de Dominique. Nous rappelons comment Domingo de Caleruega et Francesco d’Assisi ont incarné la sainte fraternité et l’amitié comme fondements de l’évangélisation en leur temps. En remerciant le Pape François pour sa sollicitude paternelle et sa proximité fraternelle avec l’Ordre, nous le saluons également, ainsi que la Compagnie de Jésus, à l’occasion du 5ème centenaire de la conversion de Saint Ignace de Loyola, en cette même année du Seigneur 2021. Comme on le sait, un aspect significatif de ce temps de grâce au moment de la conversion d’Ignace a tenu dans la question qui changea sa vie : « Et si je faisais ce que saint François ou saint Dominique ont fait ? ». En effet, il est merveilleux qu’en cette coïncidence providentielle des jubilés, un confrère d’Ignace, le premier pape qui a choisi le nom de François, écrive une lettre à la famille de Dominique !

En exprimant ses « salutations dans la prière… à tous les membres de cette grande famille, qui englobe la vie contemplative et les œuvres apostoliques de ses moniales et religieuses, de ses fraternités sacerdotales et laïques, de ses instituts séculiers et de ses mouvements de jeunesse », le Saint Père reconnaît que la famille des prêcheurs comprend pratiquement tous les états de vie existant dans l’Église. Par conséquent, les écrits des savants, des poètes et des mystiques ainsi que les œuvres d’art, les œuvres de charité et de miséricorde des membres des différentes branches de la famille dominicaine sont reconnus comme des formes ou des “genres” de prédication. De manière significative aussi, les membres de cette famille dont la voix a été réduite au silence par le martyre, sont reconnus comme nous offrant une forme de prédication extraordinairement éloquente.
« Parlant soit avec Dieu, soit de Dieu », saint Dominique incarnait une synergie de contemplation et d’action et était un exemple de disciple-missionnaire, appelé à suivre le chemin de l’Évangile et envoyé pour le prêcher. Il est intéressant de réfléchir au fait que le Saint Père utilise plutôt le terme de missionnaire-disciple. Peut-être le Pape François nous invite-t-il à comprendre que le Dieu qui nous envoie en mission est le même Dieu qui est présent partout et qui nous invite constamment à le suivre en tant que disciples.

Frère Gerard Francisco Timoner III, O.P.
Maître de l’Ordre
24 mai 2021 | Mémoire de la Translation de notre Père saint Dominique

Informations de contact

 Piazza Pietro d'Illiria, 1 | 00153 Roma | Italy

 info@curia.op.org

 +39.06.579401

Réseau social