Afin de faciliter la communication entre les entités, de promouvoir le dialogue sur des thèmes d’intérêt commun et de soutenir la formation permanente de la famille dominicaine en Amérique latine et dans les Caraïbes, l’équipe de coordination de la Conférence Interprovinciale des Dominicains d’Amérique Latine et des Caraïbes (CIDALC) a organisé le 4 décembre, à 16 h.00 à Lima, au Pérou, un colloque en ligne sur l’accueil de l’encyclique Fratelli Tutti. Des sœurs, des moniales, des laïcs et des frères de la famille dominicaine de toute l’Amérique latine et des Caraïbes ont participé à cette rencontre. Selon les données des différentes plate-formes de médias sociaux, l’événement a été vu plus de 2000 fois.

Comme nous le savons, Fratelli Tuttiest la troisième encyclique du pontificat. Dans ce texte, le pape François appelle l’humanité entière à découvrir dans l’amour une force qui devrait transformer les relations internationales, la politique, l’économie et la culture.

La réunion a commencé par un mot de bienvenue de la part du frère Luis Javier Rubio, socius du Maître de l’Ordre pour l’Amérique latine et les Caraïbes et président de la CIDALC, qui a souligné l’importance d’organiser des événements comme celui-ci, dans lesquels, en tant que famille dominicaine, nous pouvons réfléchir et rêver de notre devenir en tant que fils et filles de saint Dominique dans cette partie du monde. Après l’accueil et l’exhortation à travailler ensemble, nous avons tous prié avec un texte préparé par Sœur Adriana Colombres, du monastère de Buenos Aires, en Argentine.

Après cette prière et la présentation des intervenants, Sœur Genoveva Saénz Quispe DIC a commencé son intervention par une réflexion biblique sur la parabole du Bon Samaritain et la dimension miséricordieuse exprimée dans l’Évangile selon saint Luc, texte qui a inspiré au Pape la rédaction de cette encyclique. Sœur Genoveva a expliqué ce que cette dimension samaritaine représente pour les sœurs dominicaines d’Amérique latine et en général pour la famille de Dominique en cette période de pandémie : une façon d’être attentives au besoin de nos frères souffrants laissés sur le bord du chemin.

Le fr. Gonzalo Ituarte Verduzco, de la province du Mexique, était le deuxième intervenant. Il nous a invités à renouveler notre engagement dans la recherche de la vérité, en nous rappelant que ce mot est aussi notre devise mais qu’il ne doit pas être notre épée, c’est-à-dire qu’en tant que dominicains, nous devons effectuer une itinérance intellectuelle, en quittant nos sécurités, pour nous découvrir et nous enrichir des vérités trouvées dans d’autres cultures et dans d’autres religions. Fratelli Tutti nous encourage à construire des sociétés plus inclusives et plus solidaires et c’est là une grande tâche pour l’Ordre qui est appelé à annoncer l’Évangile aux quatre coins du monde ; il a également rappelé une partie de notre histoire et l’invitation faite par divers Chapitres généraux à assumer cette mission.

La troisième conférence a été donnée par le Dr Jelson Oliveira, un laïc dominicain du Brésil. Le Dr Jelson a commencé par demander des prières pour les milliers de personnes décédées à cause de la pandémie de Covid 19. La pandémie a révélé de grandes  inégalités en Amérique latine : santé, éducation, médias, etc. Il a donc demandé à toutes les branches de l’Ordre de faire un effort intellectuel pour comprendre le monde dans lequel nous vivons, mais aussi un effort concret afin de participer, avec compassion, à la transformation de ce monde en Royaume de Dieu avec des actions politiques qui dépassent la confrontation entre la gauche et la droite et recherchent un authentique développement humain.

Une fois les principales présentations terminées, le modérateur de l’événement a présenté à la famille dominicaine de la région les nouveaux membres de la Curie généralice, qui collaboreront avec le Maître de l’Ordre, le frère Gérard Timoner, pour favoriser le développement de l’Ordre :  le fr. Florentino Bolo, de la province des Philippines, qui est maintenant le socius du Maître de l’Ordre pour la vie apostolique, puis le fr. Juan Ubaldo López Salamanca, O.P., de la province de Saint Louis Bertrand en Colombie, le nouveau Promoteur général du laïcat dominicain, et le fr. Fernando García, O.P., de la province du Mexique, qui a été récemment nommé Promoteur des Moniales de l’Ordre. Chacun a pris la parole pour expliquer son nouveau rôle et ses attentes au moment de commencer son nouveau ministère.

Après ces présentations, les commentaires présentés par des membres des différentes entités de la famille dominicaine ont été partagés, notamment ceux de Marianella Parra Montero, Péruvienne, laïque dominicaine et docteur en droit civil, du frère Kleyver José García, O.P., vicaire provincial du Venezuela, du frère paraguayen Edgar Rubén Olmedo, O.P. Le frère Fernando Delgado, O.P., de la vice-province de Bolivie et secrétaire du CIDALC, a ensuite parlé de l’accueil de l’encyclique dans la famille dominicaine de son pays. Tous ont souligné l’importance de l’organisation de la rencontre et de la tâche sérieuse qui nous incombe, en tant que membres de la famille dominicaine, pour mettre en pratique, dans chaque nation, les grandes orientations pastorales qui figurent dans le document, avec une attention particulière à ceux qui se trouvent en situation marginale : les pauvres, les femmes, les migrants, etc.

Après les “échos” de nos frères, c’était au frère Carlos Cáceres, O.P., Provincial d’Amérique centrale, de faire la synthèse de ce qui a été exprimé par chaque intervenant et de présenter les conclusions de la rencontre. Le frère Carlos a souligné à juste titre les principales lignes théologiques, spirituelles et pastorales de ce qui a été exprimé par nos intervenants, en relation avec les tâches qui se présentent aujourd’hui à la famille dominicaine dans notre région.

En conclusion, le frère Diego Orlando Serna, O.P., Provincial de Colombie, a invité les participants à rendre grâce pour l’organisation de cet événement, par un moment de prière et une bénédiction au nom du Père du Fils et du Saint-Esprit. Amen.

Informations de contact

 Piazza Pietro d'Illiria, 1 | 00153 Roma | Italy

 info@curia.op.org

 +39.06.579401

Réseau social