Le frère Massimo Mancini, OP,

Le frère Massimo Mancini, OP, a récemment été nommé nouveau postulateur général de l’Ordre des Prêcheurs par le frère Gérard Timoner III, OP, Maître de l’Ordre des Prêcheurs. La nomination a obtenu la ratification nécessaire de la Congrégation pour les Causes des Saints. Le frère Massimo est le successeur du frère Gianni Festa, OP, qui a occupé cette fonction au cours des six dernières années.

Le frère Massimo est né à La Spezia, en Italie, en 1966. Après avoir obtenu un diplôme en droit, il a fait sa profession religieuse en 1994, entrant dans l’Ordre dans la Province de Saint-Dominique en Italie. Le frère Massimo a été ordonné prêtre en 2000.

Après avoir terminé ses études institutionnelles de philosophie et de théologie, le frère Massimo a obtenu d’abord une licence puis un doctorat à la Faculté d’histoire ecclésiastique de l’Université Grégorienne de Rome, en Italie. Par la suite, il a enseigné à l’Université pontificale Saint-Thomas-d’Aquin (Angelicum) à Rome et à la Faculté de théologie du Triveneto à Venise et Padoue, en Italie. Le frère Massimo est actuellement professeur extraordinaire permanent d’histoire de l’Église à la Faculté de théologie Émilie-Romagne à Bologne, en Italie.

Le frère Massimo a été promoteur de la Jeunesse dominicaine, assistant de groupes de jeunes liés à l’Ordre et impliqué dans la pastorale universitaire auprès des enseignants. Il s’est également engagé dans la formation des jeunes religieux, en particulier ces dernières années en tant que maître des étudiants de la province de Saint-Dominique. Il a été archiviste provincial et collabore toujours avec l’Institut historique dominicain. En outre, depuis plusieurs années, il travaille avec la Congrégation pour les causes des saints en tant que consulteur historique.

Comme postulateur général de l’Ordre, le frère Massimo doit résider à Rome. Parmi ses principales tâches figurent les suivantes : promouvoir, étudier et suivre l’évolution au Saint-Siège des causes de béatification et de canonisation promues par l’Ordre ; maintenir le contact avec le Siège apostolique, en particulier avec la Congrégation pour les causes des saints ; promouvoir la connaissance, l’étude et la dévotion envers les serviteurs de Dieu et les bienheureux et saints de l’Ordre ; et s’occuper de tout ce qui concerne les causes de béatification et de canonisation des serviteurs de Dieu de l’Ordre, y compris les causes de proclamation des docteurs de l’Église.

Nous recommandons à vos prières le service de notre frère à l’Ordre et à l’Église.