Le 27 novembre 2020, le Maître de l’Ordre a nommé comme nouveau Recteur du Convitto International, le frère Orlando Rueda Acevedo, O.P., qui venait de terminer ses six années de Socius pour la vie apostolique. Comme, selon ses statuts, le Convitto est une résidence de l’Ordre pour la formation permanente du clergé diocésain et religieux, établie selon les normes données par la Congrégation pour l’éducation catholique, le Saint-Siège a également donné le Nihil Obstat pour que le fr. Orlando soit nommé Recteur du Convitto International, succédant ainsi au fr. Luke Buckles, O.P. Fr Luke est retourné dans sa province du Saint-Nom aux États-Unis et l’Ordre le remercie pour ses précieux et fraternels services au Convitto pendant quatre mandats consécutifs.

Le Convitto a été créé par le Chapitre général de Rome en 1946 (Cf. ACG Rome 1946, 88). En février 1948, un contrat est signé avec les Pères carmélites pour que le Convitto puisse fonctionner dans l’édifice de la Curie des Carmes de la Via Giovanni Lanza à Rome. En 1949, comme témoignent certaines lettres de l’époque, des prêtres de différents diocèses des États-Unis et de Pékin résidaient déjà dans le Convitto. Sept ans plus tard le Convitto a dû trouver un nouvel emplacement, selon une lettre datée du 6 mai 1956, qui mentionnait la nécessité de déménager en raison de la vente que les Carmes feraient de l’immeuble. Le prieur provincial de Saint-Joseph (États-Unis) a alors proposé, par lettre du 8 août 1959, d’acquérir la propriété des Sœurs françaises de Notre-Dame de la Compassion, bâtiment où le célèbre Collège irlandais a fonctionné pendant de nombreuses années et qui a donné le nom à la rue : “Via degli Ibernesi” (Chemin des Irlandais).

À la fin du XVIIIe siècle, lors de l’invasion française de Rome, de nombreuses institutions religieuses ont été fermées : de même, le Collège irlandais a été fermé par ordre de Napoléon en 1978. Depuis lors, une institution pour les soins aux malades fonctionna dans ses locaux sous la responsabilité des Sœurs françaises de Notre-Dame de la Miséricorde, connues sous le nom de Sœurs de la Charité. Une fois le bâtiment acquis par l’Ordre des Prêcheurs, le 29 juin 1960, a été demandé à l’Estudio Passarelli de redessiner le bâtiment, de le restaurer et d’augmenter le nombre de chambres pour les prêtres résidents. Passarelli ajoutera un bâtiment intérieur intermédiaire et une chapelle, entièrement construite en béton armé, dans le style typique de l’époque, appelé “brutaliste”, en raison des finitions de la matière “brute” ; considérée aujourd’hui comme un patrimoine authentique au cœur du centre historique de Rome.

Le Convitto a été créé en tant que maison filiale du Couvent des SS. Domenico e Sisto (Angelicum). En 1976, après une demande faite au Maître de l’Ordre, les frères du Convitto n’ont pas de voix active au chapitre conventuel. Le 28 janvier 1977, en la fête de saint Thomas d’Aquin, le Maître de l’Ordre, le frère Vincent de Couesnongle, O.P., a établi le Convitto comme une maison sous la juridiction immédiate du Maître de l’Ordre.