Conférence virtuelle européenne inter-noviciats sur la sainteté dominicaine

Plus de 27 novices et six maîtres de novices Européens se sont réunis virtuellement via Zoom pour une présentation du fr. Gianni Festa, O.P., Postulateur général de l’Ordre sur la spiritualité dominicaine intitulée “Redécouvrir le visage du Père dans les visages de ses fils et filles aujourd’hui”.

Le frère Gianni a commencé par déclarer que 2021 sera une année importante pour la Famille dominicaine alors que nous célébrons et nous nous souvenons du huitième centenaire du “dies natalis” de notre père fondateur, Saint Dominique. Le terme de “Père” est approprié car un grand nombre d’hommes et de femmes, au cours des siècles, reconnaissant le charisme de la paternité de saint Dominique, ont trouvé en lui un refuge en tant que fils et filles, et frères et sœurs. Le terme de “Fondateur” est également à sa place parce que, à l’écoute de la voix de l’Esprit, attentif aux signes des temps et disposé à discerner la volonté de Dieu dans les événements et les personnes qu’il rencontrait sur son chemin itinérant, il a donné vie à l’Ordre des Prêcheurs.

Il a fait la constatation que saint Dominique a mystérieusement transmis et révélé sa sainteté, à un certain nombre de bienheureux et de saints qui débordent de notre calendrier liturgique. Il ne s’agit pas d’histoire ou de formes de sainteté excluant d’autres, mais d’une sainteté vivante, universelle et vibrante qui dépasse les limites et les frontières du temps, de la langue, de la culture et de la géographie. Aujourd’hui encore, nos bienheureux et nos saints nous enjoignent à ne pas oublier l’exemple et l’héritage de notre Saint-Père. Ils nous encouragent à suivre ses traces et à avoir confiance en leur amitié et leur aide. Aujourd’hui comme hier.

Le Père Gianni a évoqué les attributs et les vertus héroïques de saints hommes et femmes du XXe siècle promus dont la cause est promue par l’Ordre, tels que les intellectuels Marie-Joseph Lagrange et Juan Gonzáles Arintero ; l’évêque et martyr en Algérie, Pierre Claverie ; l’apôtre des prisons et homme de compassion Jean-Joseph Lataste ; l’apôtre de l’Amazonie José Álvarez Fernández, dit Apaktone ; les martyrs Maura Clarke, Ita Ford, Jean Donovan, Dorothy Kassel, Giuseppe Girotti et Katerina Abrikosova, ou encore les laïcs Giorgio La Pira, Piergiorgio Frassati, Élisabeth Leseur et Tilde Manzotti.

De tous nos saints frères et sœurs, nous apprenons que la sainteté dominicaine a toujours été considérée comme un puissant moyen de formation, d’unité, de tradition et d’identité pour l’Ordre. Étudier et lire les biographies de ces saints hommes et femmes, sur les épaules desquels nous nous trouvons, n’est pas simplement une question de savoir comment et d’où nous venons, mais il est essentiel de savoir comment nous devons vivre et où nous devons diriger nos vies.

Le frère Gianni, avant de commencer sa présentation, a cité Simone Weil : « Le monde a besoin de saints qui ont du génie, comme une ville où la peste fait rage a besoin de médecins ». Quelle citation opportune pour nous inspirer à écouter la voix de l’esprit, à être attentifs aux signes des temps et à discerner la volonté de Dieu en tant que dominicains.

Informations de contact

 Piazza Pietro d'Illiria, 1 | 00153 Roma | Italy

 info@curia.op.org

 +39.06.579401

Réseau social