Nous avons célébré l’Eucharistie, le sacrifice d’action de grâce, afin de remercier Dieu pour son Épiphanie, sa révélation comme lumen gentium, “lumière de toutes les nations”. D’une manière toute particulière, nous lui exprimons aussi notre reconnaissance pour nous avoir donné en saint Dominique le fondateur et premier frère de l’Ordre des Prêcheurs, que nous appelons avec tendresse lumen ecclesiae, “lumière de l’Église”. C’est dans la simplicité et le silence que nous célébrons l'”épiphanie”, la manifestation de l’amour et de la sollicitude du Seigneur pour saint Dominique et pour la famille dominicaine depuis plus de huit cents ans.

Dieu a d’abord créé la lumière et il est merveilleux de voir comment le mouvement de nombreuses créatures est influencé par elle. Les scientifiques appellent « phototaxie » ce mouvement par rapport à une source de lumière. Il y a une phototaxie positive qui est un mouvement vers la lumière, et inversement, une phototaxie négative qui est un mouvement qui s’en éloigne.

Saint Dominique est lumen ecclesiae parce que toute sa vie a été orientée vers le Christ, lumen gentium. En effet, en tant que lumière, Dominique est plutôt comme la lune que le soleil.  C’est Jésus qui est la seule vraie lumière du monde, et comme nous tous qui sommes baptisés dans le Christ, Dominique ne fait que refléter la lumière du Christ.  C’est ce que les pères de l’Église appellent le ministère lunaire, qui consiste à refléter la lumière du Christ, comme la lune reflète la lumière du soleil. Nous savons que la luminosité de la lune dépend de la position de la lune par rapport au soleil. De même, l’intensité de la lumière que nous diffusons dépend en grande partie de notre relation avec le Christ. Dominique est lumen ecclesiae éclatant parce que toute sa vie est orientée et “exposée” au Christ ; rien ne fait obstacle à la lumière du Christ, et donc Dominique a réfléchi cette lumière de manière plus pleine et plus éclatante. Dominique n’a pas gardé pour lui l’étincelle de l’inspiration divine : il a fondé un Ordre de Prêcheurs, un ordre d’hommes et de femmes dédié à l’étude de la vérité, à la prédication de la Grâce et à la construction de communautés, et notamment de l’Église. Aussi nous remercions Dieu pour le don qu’il a fait en Dominique, lumen ecclesiae ! Ainsi aujourd’hui, la famille dominicaine du monde entier célèbre l’ouverture du jubilé de sa naissance à la vie éternelle.

Au nom de l’Ordre tout entier, je tiens à remercier Son Éminence, le cardinal Matteo Zuppi, pour avoir présidé la célébration eucharistique. Nous lui sommes également reconnaissants pour son soutien inébranlable et sans réserve dans la célébration de ce jubilé ainsi que pour son amitié et sa proximité avec les dominicains. Nous remercions également les autorités civiles et religieuses ici présentes et tous ceux qui ont collaboré à la préparation de cette célébration solennelle.

Permettez-moi de remercier aussi frère Fausto Arici, prieur provincial de la province San Domenico et frère Davide Pedone, prieur de ce couvent où repose la dépouille mortelle de saint Dominique, ainsi que tous les frères qui ont organisé cette célébration.

J’adresse également tous mes remerciements au frère Philipp Wagner, président du Comité du Jubilé qui a du organiser et superviser la célébration du jubilé en ces temps exceptionnels. Enfin, je tiens à remercier le frère Bruno Cadoré, ancien Maître de l’Ordre, qui a commencé la préparation de la commémoration du 8e centenaire du dies natalis de saint Dominique avec l’aide de frère Gianni Festa, Postulateur général de l’Ordre.

frère Gerard Timoner, O.P.
Maître de l’Ordre
Bologna, le 6 janvier 2021