Même dans les ténèbres, Dieu peut accomplir des grandes œuvres : de l’acte de la Création au-dessus du vide obscur et sans forme, à l’Exode d’Égypte après le soir de la Pâque. Puis, à Bethléem, le Seigneur Jésus nait dans l’obscurité de la nuit, et il nous donne l’Eucharistie et le sacerdoce lors de la soirée tragique au cénacle. 

Quand il est mort sur la Croix, “les ténèbres ont couvert la terre”. Il gisait dans les ténèbres du sépulcre ; mais le troisième jour, alors qu’il faisait encore nuit, il est ressuscité des morts.

L’obscurité du tombeau de Jésus nous invite à nous confier au Père dans nos moments les plus sombres et difficiles, à nous confier à un Dieu qui nous accompagne et nous précède, parce que ce Dieu tire le sens du non-sens, l’espoir du désespoir, la victoire de la défaite, la vie de la mort.

Tous mes vœux fraternels pour une Pâques pleine de grâce !

fr. Gerard Francisco Timoner III, O.P.
Maître de l’Ordre

Salutations MO, Pâques 2021
Salutations MO, Pâques 2021