Lettre du MO  à l’occasion de la solennité de saint Dominique

Christus in vobis, spes gloriae

Colossiens 1, 27

Chers frères et sœurs,

O Spem Miram ! O Merveilleuse Espérance ! C’est notre hymne à saint Dominique, le père et le premier frère de notre Ordre.

Les images habituelles qui évoquent l’espérance sont celles d’un nouveau-né, d’une aube radieuse, de fleurs et fruits du printemps, des représentations d’une nouvelle vie et d’un nouveau départ. En cette période de pandémie mondiale, l’image qui susciterait certainement l’espérance serait peut-être celle d’un vaccin approuvé pour la COVID-19 ! Ainsi, pour certains il pourrait sembler étrange que notre chant d’espérance commémore le moment où Dominique a quitté ce monde, un moment où les frères ont les larmes aux yeux au lieu d’un sourire aux lèvres – O spem miram quam dedisti mortis hora te flentibus. Dominique a suscité l’espérance dans leur cœur car il a promis de continuer à aider les frères et sœurs, il a fait le vœu d’intercéder pour nous et, par conséquent, de rester avec nous dans ses prières. Mais ce n’est là qu’un aspect de l’histoire. La présence des frères priant à l’heure de sa mort a aussi dû donner de l’espoir à Dominique. À cet ultime moment de la finitude humaine, Dominique n’était pas seul. La présence des frères et la présence promise de Dominique au-delà de la mort leur ont donné espoir et consolation

  • Veuillez trouver ci-joint la lettre du MO (Prot 50/20/382) à l’occasion de la solennité de saint Dominique. Merci de la faire parvenir à toutes vos communautés/régions. 

Belle et sainte célébration de notre père !

Solennité de saint Dominique

Informations de contact

 Piazza Pietro d'Illiria, 1 | 00153 Roma | Italy

 info@curia.op.org

 +39.06.579401

Réseau social